Conakry vibre au rythme de la CAN 2015

0
photo supporteur syli

Alors que le Sily national est arrivé vendredi 16 janvier au petit photo supporteur sylimatin à Malabo en Guinée Equatoriale, la ferveur populaire commence déjà à s’emparer des mordus du football dans la capitale guinéenne.

Dans beaucoup de quartiers de Conakry, le tricolore national est mis en évidence devant des boutiques et magasins, sur certaines artères de la ville ou à d’autres lieux de regroupement des jeunes.

Des gadgets, des colliers, des bracelets, des lunettes et autres maillots frappés du rouge-jaune-vert sont visibles sur les places publiques ou sont arborés par les fans du Sily  Interrogés, les citoyens ne cachent pas leur soutien au 11 national.

« Cette fois ci nous ne voulons que la Coupe et si les jeunes sont motivés, je suis sûr qu’ils peuvent y arriver. On s’est qualifié sans jouer le moindre match chez nous, impossible n’est pas guinéen et on attend de voir ce que les jeunes vont faire. Je suis sûr qu’ils vont mouiller le maillot et défendre notre drapeau. », a confié Mohamed Bangoura,  diplômé sans emploi et fan de football.

Cet engouement fait également l’affaire des vendeurs qui profitent de la forte demande pour se faire plus d’argent.

Mabinty Soumah est vendeuse de gadgets au marché de Madina, à Avaria. « vive le Sily c’est la fête, on attend que la coupe et ici tout le monde vient acheter, on est content et puis les affaires aussi vont avec… », a-t-elle confié, pleine d’enthousiasme.

Cependant, il y en a qui expriment des doutes sur le niveau réel de l’équipe après la défaite (5-2) concédée contre le Sénégal, mercredi dernier.

Alpha Oumar Sow est vendeur de maillots au marché de Madina : « les 5 buts encaissés contre le Sénégal m’ont amené à me poser des questions sur la valeur réelle du Sily. Les gens disent que c’est à cause des primes qu’ils ont perdu, mais 5 buts encaissés, c’est trop et ce n’est pas rassurant à quelques jours de l’ouverture des hostilités. », a-t-il constaté.

Pour rappel, le Sily doit jouer le mardi 20 janvier à 16 heures GMT contre les Eléphants de Côte d’Ivoire…..pendant ce temps l’engouement est de taille et la pression monte crescendo à Conakry.

libreopinionguinee.com

Comments

comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici