Le Général Nouhou Thiam, l’ancien chef d’état-major général des armées, et ses codétenus dans l’affaire du « 19 juillet 2011 » devraient être bientôt situés sur leur sort !

Tous les militaires au lendemain de l’attaque qui avait visé le domicile privé du Président Alpha Condé dans la nuit du 18 au 19 juillet 2011, devraient être jugés par un tribunal militaire à partir de ce jeudi 17 septembre 2015.

Selon un des avocats de la partie civile joint au téléphone par un journaliste de notre rédaction, le procès se déroulera du côté de la Cour d’appel de Conakry.

Ces officiers supérieurs de l’armée guinéenne ont été interpellés depuis 2011. Ils avaient été accusés de complicité dans l’attaque du domicile du Chef de l’Etat avant qu’un non-lieu ne soit prononcé à leur égard. Le Général Nouhou Thiam est accusé de désertion tandis que le Colonel Sadou Diallo, l’ancien Commandant du camp d’infantilerie de la Camayenne est accusé de « non-exécution des ordres de sa hiérarchie ».

Le procès de ces officiers supérieurs de l’armée guinéenne devrait s’ouvrir sous haute sécurité. Ils sont détenus à la maison centrale de Conakry depuis plus de quatre ans.

Avec Africaguinee

 

 

 

Comments

comments

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here