CENI : Des commissaires se désolidarisent du président Bakary Fofana

0

Quatre commissaires de la Commission électorale nationale indépendante (CENI) se désolidarisent du président de l’institution pour sa gestion unilatérale de la requête formulée par six candidats relative au report du scrutin du 11 octobre 2015.
C’est à travers une déclaration faite ce vendredi 9 octobre qu’elles ont fait savoir leur position. Dans cette déclaration lue par la vice présidente de la CENI et représentante de l’UFDG au sein de l’institution Hadja Biya Diallo, informe que « c’est par presse interposée que certains commissaires de la CENI ont été informés de l’envoi su président de la CENI d’une demande de report de la date de l’élection présidentielle prévue le 11 octobre 2015 formulée par 6 candidats en lice ».
Poursuivant, la porte parole déplorera du fait que « cette demande n’a non seulement pas été répercutée à temps par le président de la CENI aux membres du bureau exécutif encore moins aux commissaires dans le cadre d’une session plénière convoquée à cet effet ».
La CENI étant l’organe de gestion des élections en Guinée, fera-t-elle constater dans la déclaration, elle ne peut ignorer purement et simplement la requête des six candidats. Mieux, elle doit s’assurer que des questions aussi importantes soient discutées au préalable par le bureau exécutif ensuite en plénière avant une quelconque annonce de décision dans les médias engageant tous les commissaires. Estimant que dans de telle situation « le devoir et le serment prêté par l’ensemble des commissaires doivent l’emporter sur les considérations partisanes ». Pour elle, « l’institution doit jouer son véritable rôle d’arbitre neutre et impartial à l’égard de l’ensemble des huit candidats à l’élection présidentielle ».
Comme déjà dénoncé par les partis qui réclament le report, ces commissaires reconnaissent que la CENI rencontre des difficultés à plusieurs niveaux. Parmi lesquelles, « l’acheminement, la distribution des cartes d’électeurs et du matériel électoral dans certaines circonscriptions électorales ; la formation inachevée dans certaines circonscriptions électorales ; une certaine défaillance au niveau de la cartographie… ».
Compte tenu de tous ces dysfonctionnements qui, pourtant peuvent être corrigés avec une petite volonté, nos commissaires s’insurgent contre la démarche unilatérale du président de la CENI et annoncent, à cet effet, leur désolidarisation à Bakary Fofana pour son refus de reporter la présidentielle.
Toutefois, il faut noter que cette déclaration comporte beaucoup de zones d’ombre qui nécessitent un éclaircissement. Primo, parmi les quatre commissaires (Hadja Fatoumata Biya Diallo, Hadja Fafa Baldé, Hadja Saran Kandé et Hadja Ramatoulaye Bah) qui auraient produit cette déclaration, seules les deux premières étaient présentent au point de presse. Secundo, aucune des commissaires concernées n’a apposée sa signature sur la déclaration. Tertio, elles ont fait une déclaration lapidaire sans donner la moindre explication, laissant ainsi les journalistes et à travers eux l’opinion nationale et internationale, sur leur faim.
Avec  kibanyiguinee.info

Comments

comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici