La peur a changé de camps depuis l’annonce faite par l’ex putschiste guinéen, le capitaine Moussa Dadis camara voulant se porter candidat à l’élection présidentielle prochaine.

beaucoup de choses ont changé dans la donne politique guinéenne depuis cette annonce, certaines acteurs politiques considérant la forêt comme leur bétail électoral n’ont cessé de commenter ce fait.

Ceci dit les commentaires vont dans tous les sens et de plus en plus depuis le rapprochement de DADIS et Dalein, une goute de trop pour le pouvoir de Conakry et leurs militants.
D’aucuns pensent que la panique est visible chez les hommes de sekhoutoureya, d’autant plus qu’ils savent que cette alliance électorale peut jouer en leur défaveur, empêchant la réélection du président alpha condé qui aurait une main mise sur le retour de DADIS en Guinée.

Interrogé à cet effet M. Kolié lama, un citoyen résidant à N’zerekoré nous fait savoir que Dadis Camara n’a point besoin d’une autorisation pour rentrer chez lui, « il est un fils de la Guinée, il est ancien président. Celui qui tenterai d’empêcher Dadis de rentrer en Guinée, nous (militants) trouvera sur son chemin » menace Kolié Lama.

Pour Thierno abdoulaye Barry, un étudiant vivant à conakry, « Dadis doit rentré le plutôt que possible en Guinée, vouloir retarder à Ouaga risquerait de lui créer d’autres soucies, puisque depuis l’annonce d’un rapprochement entre L’UFDG et FPDD, le pouvoir et perturbé et cherche des problèmes ou il n’y a pas » estime t-il

Pour justifier le non respect de la date du retour prévu de DADIS, le parti FPDD dit être solidaire avec les musulmans en ce mois de ramadan, parce qu’il souhaite organiser une grandiose réception pour l’enfant de koulé au moment venu.

Libreopinionguinee.com
Djenabou Diallo
et Camara Ibrahima sory
Contact
Libreopinionguinee@gmail.com

 

 

Comments

comments

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here