Cellou Dalein Diallo: « A la place d’Alpha, j’aurais »

Cellou Dalein Diallo, président du parti UFDG,était l’invité de l’émission Œil de Lynx le mardi dernier. Il est revenu sur les incidents survenus à Boke, la marche du 20 septembre et l’accord cadre de 20 milliards USD signé avec la Chine.

Le Président du parti UFDG a déclaré ce mardi que les manifestations de Boké témoignent du manque de prévision et surtout de la mauvaise gouvernance du régime d’Alpha Condé. Selon lui, aucun opposant n’est derrière cette manifestation. Il dit qu’à chaque fois le pouvoir est en manque d’arguments, il accuse l’Opposition. Pour le chef de fil de l’Opposition, Alpha Condé aurait dû négocier la création d’emplois sur place avec les sociétés minières qui y exploitent la bauxite. « Au lieu de transporter la bauxite brute vendue à 3 dollars, on aurait du négocier la construction d’usine de transformation de cette bauxite en alumine, construire un vrai port au lieu des barges….Cela allait créer quelques 100 milles emplois », dit Cellou Dalein.

Revenant sur l’Accord cadre de 20 milliards de dollars qu’Alpha a signé avec la Chine, le chef de fil de l’Opposition a dit le contexte dans lequel cela est intervenu. Il indique que la Chine était dans un besoin urgent de bauxite avec l’arrêt de l’exportation par l’Indonésie. Le pays du soleil couchant ne pouvait donc pas fermer ses industries d’aluminium et mettre des millions de chinois en chômage.

A la place d’Alpha, il dit en substance qu’il aurait négocié sur la base de 50% de troc des minerais et 50% de construction d’industrie de transformation de la bauxite sur place. Ce qui aurait créée de milliers d’emplois pour les Guinéens. Même si ces industries devraient être gérées par des entreprises chinoises. Le chef de fil de l’Opposition guinéenne demande aussi à voir un peu plus clair sur la fixation des prix, l’attribution des marchés et autres projets aux entreprises chinoises afin d’éviter la corruption. Il souhaite que le projet soit soumis aux députés pour appréciation.

Enfin, parlant de la manifestation du 20 septembre, Cellou rappelle qu’elle est organisée parce qu’Alpha n’a pas respecté ses engagements pour la tenue des communales. Il a égrené un chapelet d’autres promesses non tenues par le pouvoir en place, notamment la réforme de la CENI, l’audit du fichier électoral.

0 Partages

Comments

comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here