Cellou Dalein Diallo au siège de son parti, ce samedi 19 août 2017.
« On nous dit que le chronogramme des élections va sortir la semaine prochaine et que l’appel d’offres pour le recrutement du cabinet chargé d’auditer le fichier électoral va être lancé. Nous n’avons encore aucune garantie. Je vais vous demander de rester mobilisés pour reprendre les manifestations au cas où nous n’aurons aucune garantie la semaine prochaine. Il faudrait que vous soyez prêts », a-t-il harangué ce samedi ses militants.

Puis, il a lancé un ultimatum au gouvernement de publier le chronogramme des élections, mais aussi d’ouvrir l’appel d’offres de recrutement d’un cabinet pour auditer le fichier. « Si la semaine prochaine nous n’avons pas de signes évidents qu’on avance vers l’organisation des élections locales avant la fin de l’année, on n’a pas de garantie que l’appel d’offres du recrutement du cabinet pour l’audit du fichier électoral, nous allons nous retrouver et prendre une décision. »

« Comme je vous l’ai dit, il n’y a aucune garantie. Et comme vous le savez, on ne peut pas croire en Alpha Condé sur parole. S’il y a des actes qui montrent qu’il y a un engagement fort des autorités et des institutions impliquées dans la mise en œuvre de l’accord politique, eh bien, on prendra cela en considération. Mais pour le moment, il n’y a encore rien. Il n’y a que des promesses. Et les promesses d’Alpha Condé, dans la plupart des cas, n’ont jamais été tenues. Restons mobilisés. La commission d’organisation est en train de travailler pour préparer la prochaine manifestation ».

Lire la vidéo ci-dessous

Comments

comments

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here