Birmanie: vers une victoire éclatante pour la LND d’Aung San Suu Kyi

0

Dans un entretien à l’agence Reuters, le président du parti USDP a reconnu sa défaite aux premières élections générales libres organisées en Birmanie depuis 25 ans. « Nous avons perdu », a déclaré Htay Oo, président par intérim du parti au pouvoir, formé d’anciens généraux. « Nous gagnons avec plus de 70 % des sièges à travers le pays », avait déclaré un peu plus tôt Win Htein, le porte-parole du parti LND d’Aung San Suu Kyi. cette dernière appelle pour sa part à attendre les résultats.

Les résultats arrivent au fur et à mesure à Rangoon, relate notre correspondant Rémy Fabre. La presse birmane tient le décompte et la Ligue nationale pour la démocratie (LND) d’Aung San Suu Kyi semble en très bonne position à Rangoon justement, où elle aurait remporté presque tous les sièges en jeu dans les différentes chambres. Même chose dans la région très peuplée du delta de l’Irrawaddy.

Dans la troisième ville du pays, Moulmein, même raz-de-marée national et provincial : tous les sièges pourraient revenir à la LND. Un proche d’Aung San Suu Kyi aurait même remporté une circonscription à Naypyidaw, la capitale politique, une ville où résident de nombreux fonctionnaires qui, traditionnellement, votent pour le parti des anciens militaires. C’est symbolique.

Shwe Mann, président du Parlement birman, a reconnu sa propre défaite. C’était une figure importante du Parti de l’union, de la solidarité et du développement (USDP), parti des anciens généraux jusqu’en août dernier. Htay Oo, un proche du président Thein Sein, a lui aussi reconnu sa défaite, ainsi que celle de son camp. « Nous allons devoir trouver pourquoi nous avons perdu », a-t-il dit. « Toutefois, nous acceptons les résultats sans aucune réserve », a-t-il ajouté, précisant qu’il ne connaissait pas encore les résultats définitifs.

La « Dame de Rangoon » appelle ses partisans à se montrer patients

Htay Oo s’est dit surpris par l’ampleur de sa défaite dans sa propre circonscription législative, qui se trouve à Hinthada dans le delta de l’Irrawady, pourtant considéré comme un bastion électoral de premier plan pour l’USDP dans les campagnes. « Je ne m’y attendais pas, parce que nous avons pu faire beaucoup pour les gens de cette région », a-t-il confié, avant de lancer : « Quoi qu’il en soit, c’est la décision du peuple. »

Aung San Suu Kyi est venue au siège de son parti ce lundi matin à Rangoon pour demander à ses partisans d’attendre l’annonce des résultats officiels. « Il est important de gagner dans la dignité », a-t-elle dit. Mais de préciser : « Le peuple a déjà une idée des résultats. » On semble donc se diriger vers une victoire de la LND.

rfi

Comments

comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici