Parole de Sanoussy Bantama Sow au siège du RPG-arc-en-ciel. « Il y a quelques semaines, nous avons entendu des menaces de mort entre les NFD et l’UFDG. Chose qui est très grave alors qu’on crée un parti politique pour avoir les élections par les urnes, si dans les formations politiques, les gens sont armés, les uns menacent les autres, laissez-moi vous dire ceci : ’’ Quand on dresse un serpent, il finira par te mordre’’. Tout cela aujourd’hui, parce qu’ils veulent se présenter dans une commune, on le menace, on menace ses militants et ses responsables ».

Chaque fois qu’il y a eu des manifestations politiques, les forces de l’ordre ont été toujours accusées de meurtre. Aujourd’hui, l’histoire prouve que ce sont eux qui sont armés, nous avons vu un journaliste tué au siège de l’UFDG, a rappelé Bantama Sow. « L’histoire nous a donnés raison, les autorités doivent veiller à cela, un parti politique ne doit pas  s’armer et il ne doit pas menacer les autres de mort », a-t-conseillé. Nous avons été toujours attaqués à Hamdallaye. Nous avons même eu nos militants assassinés en 2010 devant notre siège ». » Aujourd’hui, nous voulons savoir qui a tué le journaliste Mohamed Koula Diallo au siège de l’UFDG »…

LIRE  l’intégralité de son discours en vidéo ci.dessus

DJENABOU DIALLO

Comments

comments

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here