CONAKRY-S’exprimant ce samedi 20 mai sur l’affaire des 5 milliards représentant le budget de fonctionnement du chef de file de l’opposition, le ministre-conseiller à la Présidence, Sanoussy Bantama Sow, n’a pas fait de cadeau au président de l’UFDG, Cellou Dalein Diallo. C’était à la faveur de l’Assemblée hebdomadaire du RPG Arc-en-ciel à Gbessia.  

Bantama Sow a déclaré que Cellou Dalein Diallo est un opposant de luxe qui aspire à un budget de fonctionnement, un véhicule de commandement, des gardes du corps etc.

Toujours dans son intervention, Bantama Sow s’est exprimé sur la défection enregistrée au sein de l’UFDG, avec le départ de son jeune ‘’Intello’’ pour le RPG Arc-en-ciel. Bantama Sow a affirmé que le député de Gaoual, Ousmane Diallo, a qualifié cette défection d’un échec de l’UFDG. Plus loin, il a rappelé que les portes du RPG Arc-en-ciel sont ouvertes à tous ceux qui se battent pour l’unité de la Guinée.

«Nous avons appris beaucoup de choses. Je dis merci au porte-parole du PEDN, parce que les gens avaient caché cet argent et ils ne voulaient pas en parler. Je rappelle que ce n’est pas une première. L’habitude est une seconde nature. Nous avons vu ce monsieur, il a fait plus de 11 ans  au sommet de l’Etat, mais le résumé de ces 11 ans, ce sont les rails, l’avion Air Guinée, je m’arrête là. Dans l’opposition, après les évènements du 28 septembre 2009, beaucoup de leaders politiques ont reçu deux milliards chacun pour dédommagement. Je pose la question si un seul militant de l’UFDG avait reçu un franc pour son traitement ou pour rembourser ses biens perdus.  Récemment, mon frère Bah Oury a demandé qu’on audite la gestion de 2010 de l’UFDG. Je ne pense pas si le peuple de Guinée peut être naïf au point de confier la gestion de ce beau pays à des personnes qui ne travaillent que pour elles seules. C’est pourquoi je dis que c’est un opposant de luxe. Budget de fonctionnement, voiture de service, garde du corps, protection du domicile, rang officiel, voilà ses rêves. Cela veut dire que c’est un opposant de luxe. Il veut juste prendre de l’argent et envoyer des gens dans la rue. Est-ce qu’un seul jour, Alpha Condé, quand il était opposant, a pris l’argent de l’Etat. Alpha Condé a fait la prison, il a subi des menaces, ses militants ont été assassinés. C’est pourquoi je dis qu’il y a des opposants parmi les opposants. Alpha Condé a été député, un seul jour, il n’a touché à son salaire. Elhadj Tidiane Traoré, ministre conseiller et Dr. Mohamed Diané ministre à la présidence, chargé de la Défense Nationale  peuvent témoigner. Il a toujours reversé son salaire dans la caisse du parti. Voilà un leader, mais les leaders qui disent que 500 millions mois ne sont pas pour la gestion du parti alors que c’est le parti qui a fait de lui chef de file de l’opposition (…).

Si ce n’est pas à cause du nombre de députés à l’Assemblée Nationale, j’appellerais Aboubacar Sylla, leader de l’opposition, parce que c’est lui qui est au front, parce que c’est lui qui a un ton d’opposant, c’est lui qui discute et maintenant comme il y a l’argent, le fruit du travail, il n’est pas associé. Je lui demande s’il a été informé quand Koto Cellou… je sais qu’il ne l’a pas l’appelé. Combien de personnes ont perdu la vie ? Le fonctionnaire guinéen est payé à combien ? Le ministre guinéen est payé à combien ?… Si une seule personne perçoit 500 millions de francs guinéens par mois, je me demande, est-ce nous serons crédibles devant le peuple de Guinée. Ce n’est pas responsable, il faut que les autres partis revoient la situation, car je ne sais pas comment ça va se passer.

Que mon frère Aboubacar Sylla réfléchisse s’il pourra continuer à crier, à se battre pour une opposition et qu’une seule personne bénéficie de son fruit. C’est pourquoi je demande à mon ami Ousmane Gaoual Diallo qui dit, suite à la démission du jeune ‘’Intello’’, que c’est un échec à l’UFDG. Un parti politique s’organise pour mobiliser des militants, mais chaque fois qu’il perd un militant, c’est parce qu’il a échoué et je suis très heureux de savoir que mon cher frère Gaoual a reconnu l’échec de son leader.

Le jeune ‘’Intello’’ a dit que Cellou ne va pas gagner et le député de Gaoual a reconnu que c’est un échec. Alors, les portes du RPG Arc-en-ciel sont ouvertes à tous ceux qui se battent pour une Guinée unie et prospère. Il y a un mouvement de jeunes de l’axe Hamdallaye-Cimenterie qui vient de reconnaître devant les journalistes à la Maison de la presse qu’ils ont été utilisés pour des fins politiques… Nous les remercions et nous leur disons qu’il n’est plus trop tard pour bien faire. Cet axe est devenu un fonds de commerce. Je n’attaque pas l’UFDG parce que j’ai compris que ce parti est devenu un fonds d’investissement d’une seule personne. Que mes frères et sœurs se réveillent et faire comme le jeune ‘’Intello’’…

Il y a des gens qui salissent tous les politiciens. Imaginez, vous prenez 500 millions par mois et vous les mettez en poche, vous allez à Siguiri, Mandiana, Kéréouné et votre gars ne gagne même pas son petit plat par jour. Qu’est-ce que tu vas lui dire? D’ailleurs, on ne peut pas diriger un pays dans l’esprit de haine et de vengeance.

Qu’on aime Bah Oury ou pas, il est le fondateur de l’UFDG. Quelle que  sa faute, on doit trouver la solution dans le dialogue. Au RPG Arc-en-ciel, on gouverne avec des gens qui nous ont combattus, qui ont emprisonné nos militants, mais nous nous sommes dit qu’il faut que la Guinée soit unie. Celui qui n’a pas pardonné le fondateur de son parti, va pardonner qui ? Quand il a voulu intégrer la politique, son choix était l’UPR, mais à cause de son ambition d’être le président du parti, ce parti  n’a pas accepté. Quand je vois un Dr. Faya Millimono, qui se bat pour l’unité de l’opposition, Aboubacar Sylla qui est au four et au moulin, maintenant y a l’argent, personne ne veut en parler.

Aujourd’hui, Cellou dit qu’ils sont jaloux. Je me demande jaloux de quoi. L’argent de l’Etat (rires) ?. Alpha Condé ne joue pas dans la même division que Cellou. Le premier est le président de la République qui s’est battu plus de 40 ans, dans l’honnêteté sur fonds propres pour financer le RPG. Alors que, le deuxième n’est que président de l’UFDG. Il ne peut se comparer qu’à Hadja Nantou. Il a été ministre, elle a été ministre. Il dirige un parti politique, la brave Nantou dirige la plus grande formation politique de la Guinée.

Les militants de l’UFDG ont beaucoup contribué.  Ils ont confectionné des tee-shirts. Il y en a qui ont beaucoup perdu des biens à Madina et à la Casse. Le président Sidya Touré est passé la veille, rien n’y a été signalé. Cela veut dire qu’il est passé avec un esprit de tout détruire. Au lieu qu’il se batte pour qu’on dédommage les citoyens, il se bat pour avoir de l’argent en coulisses et il ne veut pas qu’on en parle pour qu’il continue à dépenser son argent».

Libreopinionguinee.com vous propose ci-dessous l’intervention de Bantama Sow et M’bany Sangaré 

Texte avec guineenews, vidéo libreopinionguinee.com

Comments

comments

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here