Arrestations des militants de l’opposition : le procès doit attendre.

0
Photo justice guinéenne

Photo justiceLe procès des militants de l’opposition prévu au TPI de Dixinn devra attendre encore. L’information a été révélée par ledit tribunal ce matin à Paris l’arrivée des députés de l’opposition.

Ils y étaient allés pour soutenir les jeunes arrêtés suite aux actes de vandalisme et aux violences perpétrées après le meeting du 7 janvier dernier. Mais arrivés dans les locaux du TPI de Dixinn, les députés de l’opposition ont été reçus par le procureur de la République, près le Tribunal Sidy Souleymane N’Diaye qui leur a signifié que le procès n’était pas programmé pour ce jeudi.

Les opposants avaient promis de leur témoigner leur soutien dans leur épreuve difficile qu’ils traversent. « Nous ne pouvons les laisser seuls », a indiqué un député présent à la cérémonie.

« Quand nous sommes arrivés, contrairement au communiqué que nous avions suivi qui nous disait que les jeunes allaient être jugés ce matin, nous avons été reçus par le procureur qui nous a expliqué qu’il y a une méprise, que nos jeunes ne devraient pas être jugés aujourd’hui », a déclaré Aliou Condé.

Le député pense que : « … le procureur pense que lui-même avait besoin d’un complément d’informations. C’est pour cela qu’il a ouvert une information judiciaire et qu’il a confié le dossier à des juges qui vont enquêter là-dessus. Et après cela, il fixera la date du procès ».

Libreopinionguinee.com

Comments

comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici