Amende avec sursis pour le Britannique qui a tenté de faire passer une Afghane en Angleterre

0

Le Britannique Robert Lawrie a bénéficié de la clémence du tribunal correctionnel de Boulogne-sur-Mer. Il a écopé d’une amende de 1 000 euros avec sursis pour avoir tenté de faire passer une fillette Afghane de Calais à Leeds.

Soulagement général au tribunal correctionnel de Boulogne-sur-Mer. Robert Lawrie, ex-militaire britannique de 49 ans qui comparaissait jeudi 14 janvier pour avoir tenté de faire passer clandestinement une fillette afghane de sa connaissance en Angleterre, a bénéficié de la clémence du juge.

Poursuivi pour « aide à l’immigration illégale », le Britannique a finalement été condamné à une amende de 1 000 euros avec sursis pour « mise en danger de la vie d’autrui ». « Parce que la fin ne justifie pas les moyens. Ce n’est pas parce qu’on veut aider une enfant qu’on peut mettre sa vie en danger », a expliqué le procureur Jean-Pierre Valensi durant son réquisitoire, ajoutant que Lawrie « aurait pu aider autrement qu’en commettant une infraction, par exemple en aidant à un dépôt de demande d’asile ».

Rob Lawrie, très ému tout au long de l’audience, a accueilli la nouvelle par des larmes et des remerciements. « La France est un pays humain. Merci la France, la compassion a gagné », a-t-il clamé, selon le journaliste de France TV Yann Thomson. Pendant le procès, il s’est excusé à plusieurs reprises. « C’était irrationnel, je n’ai pas bien réfléchi. J’ai essayé de faire en sorte qu’elle puisse rejoindre sa famille qui habitait à seulement huit miles de Leeds, où j’habite », a-t-il déclaré. « Ce que j’ai fait était stupide, j’étais émotionnellement épuisé. Je suis désolé », a-t-il ajouté.

Comments

comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici