Photo cellou Dalein alpha

Cette question mérite d’être poser en ce moment, en Guinée tout est possible!

en 2010 Alpha condé n’avait obtenue que 18% des soufrages valablement exprimé mais avec une opposition sans stratégie, Condé a réussit l’exploit, celui de s’imposer est d’être le
locataire du palais sekhoutoureya.

Depuis cette intronisation à la présidence il n’arrête de créer des surprises; il avait déclaré dés son élection « dans six mois il n’y’aura plus d’opposition en Guinée »
Des uns croient c’est seulement en ce moment qu’il semble réussir dans ce parue, voilà après 4 années de lutte il se frotte les mains d’avoir réussi à diviser l’opposition républicaine.
Le premier point fort du régime Conde a été celui de créer le statut chef de l’opposition attribué à Elhadj cellou Dalein Diallo, président de l’ufdg, le principal parti d’opposition.

Après la défaite de l’alliance cellou président en 2010, celle des élections législatives de 2013, nous voilà en face d’une autre embuscade celle des élections communales, communautaires et la présidentielle de 2015.
Une autre patate chaude pour l’opposition tout en sachant que cellou, Sidya, Kouyate, jouent leurs dernières cartes face à un alpha Condé qui ne recule devant rien pour atteindre son objectif visé.
l’opposition ne trouve rien en réponse à Alpha que de se désunirent et de faire des flacheries pour distraire l’opinion, et justifier plus tard leur échec.
Comment peut on comprendre que cellou et Sidya se divise à 4 mois de l’élection présidentielle?
Après tout ce qui a pu se passer durant ces 4 ans; plusieurs morts, des blessés grave, des arrestations arbitraires, des exilés politiques pour qu’il y’ai une véritable alternance en 2015…

l’opposition la plus bête d’Afrique n’a t-elle pas montré ce dont-elle est capable?
Désormais d’autres sont bien déterminés à tourner la page et regarder vers la nouvelle génération des politiciens tel que Faya Millimouno du BL, Mouctar Diallo des NFD, le doyen Bah Oury de L’ufdg, pour ne citer que ceux là.
A l’allure où vont les choses Alpha n’a pas de militants pour gagner une élection mais sa stratégie a été toujours payante.
Reste à savoir si une issue de secours est prévue par l’opposition guinéenne.

www.libreopinionguinee.com

Macka Balde

 

 

 

 

Comments

comments

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here