Alpha Condé très peu recommandable selon Eurosport

1

La mauvaise réputation d’Alpha Condé n’a pas de frontière. Elle ne se limite pas aux seules frontières du monde politique. Dans le milieu du football, on connaît aussi Alpha Condé. Pas pour ses qualités footballistiques mais pour ses talents de tricheur.

L’image d’Alpha Condé est si dégradée qu’il est «très peu recommandable». Le sud-africain, Tokyo Sexwale, paie aujourd’hui les frais de ses relations avec Alpha Condé. M. Tokyo Sexwale, candidat pour la présidence de la FIFA, voit sa candidature discréditée en partie à cause d’Alpha Condé. On lui reproche d’avoir « traficoté » avec l’usurpateur du pouvoir en Guinée.

Lisez ce passage :

« Tokyo « j’ai été en prison avec Mandela » Sexwale Sauf que…non, ils ne sont pas tous les mêmes, justement. Chacun des cinq candidats a ses points faibles, voire ses zones d’ombre, ou pis. Tokyo Sexwale, le milliardaire du diamant sud-africain, a été accusé par nos collègues de l’Obs et de Compléments d’enquête d’avoir touché un pot-de-vin phénoménal (210 millions de dollars !) pour ‘faciliter’ la cession de droits miniers au profit d’une entreprise française. Il a aussi traficoté avec le très peu recommandable chef de l’état guinéen Alpha Condé, miraculeux vainqueur d’une élection présidentielle au premier tour de laquelle il avait recueilli moins de 20% des voix. Tokyo était intervenu entre l’aller et le retour, si je puis dire. Personne ne prend Sexwale au sérieux, de plus, y compris dans son propre pays. Son programme tient en une phrase : ‘j’ai été en prison avec Nelson Mandala’, comme si avoir cotoyé le père de la nouvelle nation sud-africaine en faisait une sorte de demi-dieu du football. »

source Eurosport

 

Comments

comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici