Est ce le début de la fin de l’entente entre le pensionnaire de » Sékhoutouréyah » et son ministre des affaires étrangères et ancien allié à la présidentielle de 2010 ?

Même s’il est trop tôt de se prononcer sur cette question, une chose est sûre tout de même: il y ‘a un froid glacial, depuis quelques mois, entre le président de la république et le chef de la diplomatie guinéenne, François Lounsény Fall. Une crise de confiance qui ne dit pas son nom et qui pourrait conduire le ministre des affaires étrangères vers la porte de sortie à la faveur de la formation du nouveau gouvernement.

Selon une source au coeur de » Sékhoutouréyah », le ministre Fall, en séjour en France, il y’a quelques semaines, aurait vertement critiqué le président Alpha Condé en présence de quelques proches et inconditionnels de ce dernier.

Ces critiques, remontées au Palais, auraient irrité le président Condé et l’aurait mis dans tous ses états.

» Au lieu d’aller en France pour me critiquer, qu’il me présente sa lettre de démission. C’est tout », aurait riposté avec froid le chef de » Sékhoutouréyah » dont le gouvernement est attendu de pied ferme par les Guinéens.

Par les temps qui courent, la tension entre les deux hommes est tel qu’il est difficile d’envisager une suite favorable de l’aventure de François Fall au gouvernement. Sa chute ne serait qu’une question de jours, selon notre source basée au Palais de la Présidence.

L’ancien premier ministre de Conté tient le gouvernail de la diplomatie guinéenne depuis l’arrivée aux commandes de Alpha Condé. 5ans de collaboration » difficile » avec le chef de l’ Etat qui, semble-t-il, a trouvé, sur un plateau d’or, l’occasion tant attendue de se débarasser du fondateur du FUDEC, entendez » Front Uni pour la Démocratie et le Changement »..

avec levérificateur

Comments

comments

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here