Composé de 33 membres, dont 7 femmes et deux secrétaires généraux, le nouveau gouvernement a été accueilli avec froideur et scepticisme. Aucune manifestation de joie dans les rues de notre belle et sale capitale.
Les Guinéens espéraient voir leur futur gouvernement composer d’hommes et de femmes ‘‘neufs’’. Mais surtout, d’hommes et de femmes à l’intégrité morale et intellectuelle établies pour gérer le destin de 10 millions de Guinéens.

Certes, le gouvernement de Mamady Youla compte dans ses rangs de jeunes cadres compétents et intègres. Mais, on peut les compter sur les doigts de la main. Pour l’écrasante majorité de nos concitoyens, la montagne a accouché d’une souris. Car, disent-ils, en lieu et place des « nouvelles têtes » attendues, ils ont en droit à un « remake » des précédents gouvernements, qui se sont succédés à la tête de notre pays.

On s’attendait à un gouvernement tout à fait neuf, on a eu droit à une bouteille à moitié vide ou à moitié pleine. C’est selon. Le redoublement zéro n’a pas eu lieu puisque des ministres du précédent gouvernement version Saïd Fofana ont été reconduits, même s’ils ont changé de département, et des personnalités qui ont pesé lourd sous la première mandature refont surface dans le nouveau gouvernement.
Au vu de la composition du nouveau gouvernement, Alpha Condé n’aurait pas voulu couper le cordon ombilical qui le liait avec ce que lui même il qualifiait d’un « gouvernement d’incompétents ». En revanche, certains partis qui lui ont annoncé leur soutien et qui s’attendaient à, au moins, une place au sein du gouvernement ont été tout simplement ignorés.

Que va faire ce gouvernement mi-figue mi-raisin, regroupant en son sein des hommes et des femmes au passé lourd ? Il sera nécessaire de le juger à l’épreuve du temps. Mais ce temps est compté pour le président de la République et les attentes des Guinéens sont immenses. Et ils ne sont sûrement pas prêts à lui accorder une nouvelle période d’état de grâce. Et de ce point de vue, il n’est même pas sûr que les coups d’accélérateur promis par Monsieur le nouveau Premier ministre suffiront à rattraper le temps perdu…!

Par  Thierno Ousmane Balde

TOB

 

Comments

comments

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here