Après quelques semaines de «vaque-hanches» ‘anticipées’, Politik-ment incorrect revient, La dose sera moins forte mais l’insolence est toujours de mise, à quelques exceptions près… Puisque c’est ce qui sous-tend cette tribune, un espace satirique de liberté qu’il ne faut pas confondre avec le Kouthiow Show. Ici, on aime caresser la bêt-ise dans le sens du poil. On gratte par moments et on met le doigt là où ça fait mal. Vous êtes adeptes d’un monde à l’endroit, vous êtes prévenus: cette revue vous est strictement déconseillée car ici on chatouille, on provoque, on «dit femme» aussi. On déforme, on transforme mais on informe, avec une bonne dose d’humour. C’est reparti !

Boum-boum à Dakar !
Ça y est ! Les terroristes pensent à nous, enfin ! Dakar a eu chaud ces derniers jours. Hôtel Radisson évacué, sans raison. Alerte à la bombe. Pardon, une fausse alerte puisque personne n’a été tué et aucune déflagration entendue. Une grande déception pour ceux qui attendent de voir Dakar à feu et à 100. D’aucuns se demandent sérieusement, si cette alerte, fausse dans la mise en scène, ne cache pas quelque chose qui se prépare en sourdine. A MaRcky et Cie, continuez à nous faire peur, on ne demande que ça !
Ebola, es-tu là ?
En tout cas depuis que MaRcky a décidé d’envoyer 2100 Jambaars qui n’ont toujours pas rejoint le front au Yémen, lui-même ne dort que d’un œil. Et ce Condé venu perturber son sommeil juste pour voir les belles rues de Dakar. Voilà MaRcky, occupé à faire visiter à son hôte de Conakry, ses réalisations, les coins et recoins de la belle capitale, Dakar le «Paris» des Guinéens où il est resté trois jours. Putain, il n’a pas mieux à faire, Alfa ? On est déjà rassuré à l’idée qu’il ne nous ramène pas Ebola dans ses valises. Mais on se demande seulement s’il a été bien fouillé à l’aéroport, et ses affaires pulvérisés. Afin, qu’on soit sûrs que notre prési, MaRcky, ne choppe pas un truc du genre à causer des vomissements. Qu’il reste bien portant, avant, pendant et après la visite de Alfa, Professeur Ebology.

Une bombe de Guinée, ça fait pas boum !

Le premier flic du pays, lui, n’a pas perdu du temps pour effectuer une descente sur le théâtre du Radisson, en véritable guerrier, pour désamorcer lui-même une bombe qui n’explose pas, puisqu’il s’agirait d’une contrefaçon, fabriquée en Guinée, selon nos in-fauxr-mations. Pas de panique, Diallo intérieur sait détecter les terroristes faussaires. Par contre pour une alerte à la bombe, une vraie, en général, on est averti seulement lorsqu’on se met à décompter le nombre de victimes, morts, blessés ou mutilés. Au travail et arrêtez-moi tous ces can-nul-lards… !

Alfa, l’oméga de la sécurité !

Alfa dans nos murs. C’est à peine croyable si la fausse alerte a visé le Radisson, son lieu de séjour. A croire que Condé, Professeur Ebology, a voulu transposer à Dakar les problèmes sécuritaires de son pays, après le cauchemar Ebola qu’il voulait injecter à ses voisins, de force, objet de son coup de gueule, une sortie très peu diplomatique. Mais, poser une bombe qui n’explose pas, dans un hôtel où Alfa doit séjourner, c’est pas du tout intelligent tout ça, on devrait même dire, c’est Con-dé ! Mais, puisque les opposants à Alpha voulaient qu’on sache qu’ils sont à Dakar, c’est fait. En tout cas ce n’est pas très diplomatique pour un président en visite de vilipender un ancien président devant son successeur…

 

Source seneweb

 

 

Comments

comments

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here