Photo Dalein et Dadis
Moussa Dadis et Cellou Dalein

Le leader de l’Union des forces démocratiques de Guinée (UFDG), très en colère contre Alpha Condé, a annoncé, sans surprise, samedi à Conakry la signature prochaine de l’alliance entre son parti et celui de l’ex-capitaine Moussa Dadis Camara, le FPDD.

Devant une foule de militantes et militants acquis à sa cause, Cellou Dalein Diallo, le chef de file de l’opposition a fustigé le comportement indécent des autorités par rapport au dossier du 28 septembre.

 » Le Pouvoir fait tout pour intimider, décourager cette alliance, mais il perd son temps. L’alliance entre l’UFDG et le FPDD va être concrétisée dès le début de la semaine prochaine », a martelé celui qui était l’une des nombreuses victimes lors du massacre du 28 septembre 2009.

A en croire l’opposant, les discussions avec Moussa Dadis Camara sont en cours et sont très avancées. Cellou Dalein fonde de l’espoir avec cette alliance qui va « constituer une force solide » pour « l’alternance à l’occasion de la prochaine élection présidentielle ». N’en déplaise aux détracteurs!

Pour le président de l’UFDG, le crime de son probable futur allié est d’avoir décidé « de s’allier avec Cellou Dalein pour qu’il soit puni ». Parce que, souligne-t-il, en 2010 et 2013, M. Alpha Condé s’était déplacé pour aller implorer le soutien de Dadis. Mais le changement de camp de l’ex-putschiste « a alors précipité [son] inculpation ».

Faut-il rappeler que Moussa Dadis Camara a été inculpé le 7 juillet à Ouagadougou par deux juges guinéens ayant effectué le déplacement dans la capitale des hommes intègres.

Mamadi Touré

 

avec lejourguinee

 

 

 

Comments

comments

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here