Cette pauvre dame ne semble même pas savoir que conformément à la loi, elle ne doit recevoir qu’une lettre d’information et non une demande d’autorisation pour sauter au ciel en disant de façon démagogique  » je n’accepterais pas ceci ou cela… »

Au nom de quoi Kaloum peut se soustraire du reste de la République où l’article 10 de la constitution relatif au droit à la manifestation, s’applique ?
Ou bien madame la présidente de la délégation speciale illégale pense que son rôle est de veiller a l’application de la loi au gré de ses humeurs ou selon les intérêts de ses patrons ?

Il faut surtout rappeler qu’a la dernière election de circonscription en 2013, les citoyens de Kaloum avaient élu un député de l’opposition bien que les positions politiques ont changées après.
Ce état de fait prouve que les militants de l’opposition sont encore majoritaires dans cette commune en attandant que les prochaines élections législatives démontrent le contraire.
Il n’y a pas meilleur source de désordre que de vouloir empêcher l’exercice d’une liberté collective ou de faire obstruction à l’exercice d’un droit constitutionnel.
Mais quand l’excès de zèle, l’ignorance et la démagogie nous tiennent, on oublie qu’on ne qu’on ne peut pas s’opposer, sans raisons valables, à ce que la constitution à prévu.
Alors Madame Makhady Camara rangez-vous et gerez vos baptemes, mariages et ordures sinon je vous dis de DÉGAGER.

Aliou BAH
Directeur de com du BL

Comments

comments

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here