Photo Sidya toute en tournée

De toute évidence, Sidya Touré se rend à l’évidence. Il semble réaliser que la perspective d’une candidature unique qui ferait de lui le porte-étendard de l’opposition est vouée à l’échec. Et il ne pardonne pas à Cellou Dalein Diallo de ne s’être pas effacé en sa faveur. Il en est si amer qu’il exclut toute éventuelle alliance avec l’Union des forces démocratiques de Guinée (UFDG), dans la perspective d’un second tour au compte des élections présidentielles de 2015. Il l’a dit ce lundi chez nos confrères d’Espace FM Guinée, dans l’émission phare « les GG ».

C’est un confrère animateur de l’émission qui s’est amusé à demander à Sidya Touré s’il renouvellerait l’alliance avec l’UFDG au cas où le scénario des présidentielles de 2010 se répétaient en 2015 (avec le Pr. Alpha Condé et Cellou Dalein Diallo au second tour), le leader de l’Union des forces républicaines (UFR) a répondu, sans équivoque

Non ! Non ! Non !

Le choix de rendre public cette position, à quatre mois de l’organisation théorique du premier tour, doit être dicté par une certaine amertume. Autrement, l’ancien premier ministre, pour éluder la question, aurait pu invoquer une consultation préalable de sa base. Mais Sidya Touré assume sa position. Il a même admis qu’une stratégie visant à fédérer les autres forces politiques autour de lui, et à l’exclusion de l’UFDG serait en cours d’exploration.

avec ledjely.com

 

Comments

comments

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here