Mon domicile a fait l’objet de tirs toute la nuit sans faire de dégât.

Heureusement que j’avais été prévenu quelques heures plus tôt, le temps pour moi de quitter mon domicile de Sonfonia avant que les assaillants ne viennent semer la terreur dans le quartier à la recherche, me dit-on, de mon domicile. Depuis quelques mois je vis anonymement dans ce quartier.

Ceux qui me cherchent, soit dit en passan{t, peuvent simplement me déposer une convocation à mon domicile à Gbessia ou auprès du groupe parlementaire des libéraux à l’Assemblée nationale. Je vais répondre devant eux.

L’acharnement médiatique dont je fais l’objet depuis ce matin sur Espace Fm et sur des sites web au service de l’État RPG, n’a qu’un seul objectif, décrédibiliser le député de Gaoual pour en faire un criminel pour pouvoir justifier leurs sales besognes.

Je ne suis ni un criminel, encore moyen un fugitif, j’agis en toute transparence et en plein jour. J’assume la totalité de mes déclarations, que cela plaise ou non.

Selon des témoins sur place, un groupe de cinq hommes habillés en tenue militaire étaient à ma recherche et tiraient en l’air devant les domiciles des voisins en vociférant des menaces à mon encontre : « c’est fini pour Gaoual, il est dans notre piège ». Visiblement mal préparés et peu renseignés, les assaillants ont commencé à tirer vers 2h ce lundi.

Ceux qui alimentent faussement le net pour essayer de faire de moi un fugitif ou un criminel se trompent sur ma détermination et mon engagement pour faire de notre pays une démocratie vertueuse en matière de libertés fondamentales et de droits humains.

Mon avocat est saisi pour déposer une plainte contre x dans la journée.

Ousmane Gaoual Diallo
Député uninominal de Gaoual.

avec Guinee360

 

 

Comments

comments

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here