Violée pendant le mois de ramadan, Aïssatou Diallo a rendu l’âme hier mercredi

Une triste réalité qui suscite l’indignation et la colère chez nombre de citoyen. Madame Aissatou Diallo violée en plein mois de ramadan a tiré sa révérence ce mercredi dans l’hôpital Sino-Guinéenne à Kipé, situé dans le quartier Ratoma. A ajouter que cette dame a été enlevée dans les environs de 3 heures le 4 juin 2017 par un groupe d’inconnus qui l’on brutalisé avec des armes blanches, avant de violer cette femme dans son quartier, a en croire à une source concordante.

Ce viol intervient au moment où des ONG féministes dénoncent les violences basées sur le genre.

Libreopinionguinee.com présente ses condoléances à la famille de la victime.

Saidou Barry 

Comments

comments

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here