Ahmed Kourouma : le retour de Dadis Camara est géré avec « l’amateurisme et le manque du professionnalisme des cadres du FPDD

0
Photo Ahmed Kourouma
Ahmed Kourouma Conseileur politique Dadis
Photo Ahmed Kourouma
Ahmed Kourouma Conseileur politique Dadis

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le conseiller politique de Moussa Dadis Camara s’est exprimé sur le retour avorté de l’ancien chef de la junte. Ahmed Kourouma évoque ici les raisons de ce retard, s’accuse et accuse.

Le conseiller politique estime que le retour de Dadis Camara est géré avec « l’amateurisme et le manque du professionnalisme des cadres du FPDD qui fait que Dadis n’est toujours pas en Guinée.

« Je suis absolument catastrophé, effaré sans voix quand à l’amateurisme dont mon camp et moi faisons preuve. Je voudrais présenter mes excuses à nos militants, à ses femmes qui se battent sur le terrain en observant une grève de la faim qui est réelle parce qu’elles parlent avec leur cœur. Je ne parle pas en tant que conseiller politique de Dadis mais en tant que citoyen guinéen et responsable politique et je dois vous dire que j’ai honte, parce que nous faisons preuve d’un amateurisme incroyable », affirme Ahmed Kourouma.

« Nous avons perdu le sens de la réalité, et l’objectif final qui est de servir le président Dadis Camara. Et qui dans cette cacophonie n’est pour rien. Nous sommes en tant que cadres responsables de ce qui se passe. Nous avons pêché par orgueil parce que nous avons perdu l’essentiel », ajoute-t-il.

M. Kourouma estime que « lorsque j’annonce et lorsque je sors un article dans les journaux et je dis que le président Dadis va rentrer et devait rentrer de manière discrète humble eu égard aux accusations qui sont portées contre lui et surtout eu égard au respect que nous avons en tant que citoyens guinéens que nous devons aux victimes du 28 septembre ».

Les communiqués et les contres communiqués des responsables de FPDD font « la maison Dadis est en train de brûler par leur faute. Lorsqu’une infirmière veut faire le travail d’un médecin et lorsque le médecin généraliste veut faire le travail d’un chirurgien, il ya le bordel et le patient est mal soigné. Et c’est cela que nous sommes en train de faire », souligne-t-il.

Poursuivant, il a sollicité plus professionnalisme dans les démarches engagées pour le retour de Moussa Dadis Camara. « Il faut que dans notre camp que nous fassions le ménage et que nous parlions d’une seule voix. Encore une fois. »

Par ailleurs, il a sollicité qu’il ait un échange fructueux entre le Capitaine Dadis et le président Alpha Condé pour régler cette question.

« Moi j’appelle de manière humble et avec toute la sagesse le Président Alpha Condé a appelé son jeune frère et qu’ils discutent d’homme à homme comme ils l’on toujours fait. Il faut arrêter avec les intermédiaires qui pensent porter la parole du Président et qui finalement finissent tous par mettre de l’huile sur le feu. Ces deux hommes d’Etat peuvent s’entendre et discuter. Et je pense qu’un compromis est possible » prophétise Ahmed Kourouma.

Avant de conclure « il faut que le Président Alpha Condé qui est le chef de l’Etat le garant des nos institutions et l’aîné du Président Dadis soit décroche son téléphone lorsque le Président l’appelle ou appelle son jeune frère et qu’ils règlent ça entre eux. Parce que l’objectif principal est que le président Dadis rentre au pays et puisse se défendre face aux terribles accusations qui ont été portées à son encontre. C’est ça le plus important’ ».

Avec lejourguinee

 

 

Comments

comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici