CELLOU DALEIN DIALLO UFDG DANSE

L’Assemblée Générale ordinaire du parti Union des Forces Démocratiques de Guinée (UFDG) s’est tenue ce samedi sans problèmes. Beaucoup attendait que des partisans de Bah Oury y sèment la pagaille. Mais rien n’en a été. Le vice-président Bah Oury aura brillé par son absence physique à cette rencontre. Mais son nom était sur toutes les lèvres, à cause de ses sorties médiatiques. Ce qui n’a pas du tout plu à Cellou Dalein qui s’est dit fatigué d’une semaine d’injures et des calomnies.

Plusieurs militants du parti UFDG ont participé à cette assemblée générale. Elle a été marquée par l’observation d’une minute de silence en hommage à Jean-Marie Doré, président du parti UPG décédé vendredi dernier. Après, plusieurs interventions allant dans le sens de l’apaisement au sein de l’UFDG ont ponctué la cérémonie.

Président l’assemblée générale, Cellou Dalein Diallo s’est montré très conciliateur. Cependant, il n’a pas manqué de souligne que la semaine qui s’achève aura été dure pour l’UFDG. « Nous avons passé une semaine difficile avec des injures et des calomnies.C’est un autre Bah Oury qui nous est revenu. L’insolence et la calomnie ne faisaient pas parti des caractères de Bah Oury. Il était courtois et respectueux même qu’il soit comme ça m’étonne », a regretté le président de l’UFDG.

L’ancien Premier Ministre a profité de l’occasion pour demander à Bah Oury « son collaborateur, jeune frère et ami » de revenir à des meilleurs sentiments. Il a surtout exigé au vice-président Bah Oury de respecter les statuts et règlements intérieurs du parti UFDG et qu’il doit comprendre que ce n’est pas l’UFDG qui l’a envoyé en exil. Pour Cellou Dalein Diallo, son seul adversaire politique, c’est Alpha Condé.

Le Président de l’UFDG semble avoir opté pour l’apaisement et la gestion de la crise au sein de sa formation politique à l’amiable. L’ancien Premier Ministre a sans doute compris que mieux vaut avoir avec lui Bah Oury que de le voir ailleurs.

avec Guineedirect

Comments

comments

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here