Affrontements sanglants et meurtriers à la frontière guinéo-malienne: le bilan fait état de trois morts

0
Photo mine d'or siguiri

Très tôt dans la matinée du mardi, des affrontements entre des exploitants artisanaux, des mines d’or, guinéens et maliens ont eu lieu dans le district de djélimala, sous-préfecture de Niantanina, à Mandiana, préfecture située à l’extrême Est de la Guinée.

Le bilan fait état de trois morts et de plusieurs blessés graves des deux côtés après une embuscade tendue mardi matin par des citoyens maliens sur le territoire guinéen, rapporte la radio nationale guinéenne. Du côté guinéen, il y a eu un mort et six blessés graves et celui malien deux morts, selon le correspondant préfectoral de la RTG à Mandiana.

Le préfet de Mandiana, Souleymane Kéita, informé, a dépêché sur les lieux d’affrontements une mission mixte composée de gendarmes et de policiers entre les deux désormais villages frères liés par le sang et l’histoire.

Les mines d’or dont la délimitation entre les frontières guinéennes et maliennes n’est pas encore faite est souvent cause d’affrontements.

L’exploitation artisanale de l’or entraine fréquemment des affrontements entre des citoyens de localités voisines. Cette reprise de ces affrontements entre les deux parties inquiète les autorités des deux côtés.

Le calme serait revenu avec l’implication des deux autorités frontalières.

Avec lejourguinee

 

Comments

comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici