Affaire du retrait du Passport de Sadakadji : le nouveau directeur de la police indexé

1

L’affaire a fait le tour de la cité et a suscité beaucoup de commentaires.

Selon les informations concordantes que Libreopinionguinee.com a réçu, il est bel et bien vrai que le passport de l’homme d’affaire, Amadou Oury Diallo dit Sadakaadji a été retiré à l’aéroport international de conakry Gbessia.

Selon la même source, les policiers qui l’ont retiré ses documents de voyage, alors qu’il voulait se rendre à Dakar à l’absence du chef de l’Etat qui était à la COP21 à Paris, ont voulu lui interdire de sortir du territoire sans  l’autorisation du chef de l’Etat.
L’instruction aurait été donné par le nouveau directeur de la police nationale, Bangaly Kourouma en quête des points auprès du chef de l’Etat nouvellement promu directeur de cette unité.

Le chef de l’Etat, aussitôt informé par l’homme d’affaire de son blocage à l’aéroport et le retrait de ses documents de voyage,  s’est mis dans tous ses états. Le chef de l’Etat, le professeur Alpha Condé n’a pas du  tout apprécié l’acte de la police qu’il à qualifié de sabotage de la part de ceux qui ont commis cette faute.
Selon la même source, les policiers se seraient aussitôt rendus au domicile de Sadakaadji pour lui rendre ses documents et lui demander pardon par rapport à l’incident.
La même source, nous indique que le président a réitéré son intention d’accorder l’amnistie à tous les détenus et les exilés politiques et assure que rien ne lui détournera de son objectif, celui de réunir tout les guinéens autour d’un idéal commun,  celui de développer la Guinée.

Moussa keita

libreopinionionguinee.com

 

Comments

comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici