La demande d’extradition de Toumba formulée par Conakry.

Après vingt-quatre heures de son audition par la Cour d’appel de Dakar, Toumba Diakité pourrait être éventuellement extradé à la demande de la Guinée. Ce jeudi, la justice guinéenne a indiqué avoir déposé la demande d’extradition du principal présumé accusé des événements du 28 septembre, l’ancien aide de camp de Dadis Camara.

Interpelé le 22 décembre par la section de Recherches de la gendarmerie sénégalaise, Toumba Diakité a été convoqué par le Procureur qui lui a notifié son mandat d’arrêt avant de le placer sous mandat de dépôt.

Pour extrader l’ancien bras droit de Moussa Dadis Camara en Guinée, les autorités guinéennes doivent formuler une demande. Sur ce, selon guinennews, le procureur général de la Cour d’appel de Conakry, Moundjour Chérif, est catégorique là-dessus. « La justice guinéenne a bien fait la demande d’extradition du lieutenant Aboubacar  » Toumba  » Diakité », rapporte le procureur chez nos confrères.

Hier, mercredi, Toumba Diakité, par la voix de son avocat, Me Baba Diop, dit ne pas vouloir être extradé en Guinée pour des « raisons de sécurité ».

Cependant, sur ce, il revient au Président du Sénégal, Macky Sall, de signer l’acte d’extradition.

Même si la justice guinéenne se déclare être « dans le temps et dans les règles », l’on ignore encore quand la Guinée a-t-elle formulé sa demande.

Au-delà de cette question d’extradition de Toumba Diakité, la justice guinéenne s’est-elle intéressée aux personnes inculpées et qui occupent encore des hautes fonctions dans l’administration publique?

Il urge pour le président de la République de démettre ces personnes accusées pour permettre à la justice de travailler en toute indépendance et sans influence aucune.

Sinon, on a l’impression que l’on est en train de faire le chapeau de ces massacres à une seule personne.

Comments

comments

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here