Aéroport international de Conakry : 27 guinéens empêchés d’embarquer pour Angola

0
aéroport de guinée

Des passagers guinéens en partance pour Angola se trouvent bloqués depuis hier mercredi à l’aéroport international de Conakry Gbéssia. Au nombre de 27, leurs documents de voyage ont été confisqués par le service d’immigration sans motif.

Depuis hier mercredi, ils sont là sans nourriture à attendre qu’on leur restitue les documents de voyage confisqués par le service d’immigration de l’aéroport. Ils n’étaient pas les seuls passagers en destination d’Angola. A part les 27, il y avait bel et bien d’autres passagers mais seul le groupe de 27 a été empêché de prendre l’avion. Pourquoi ? Mythe autour de cette situation à laquelle aucune explication n’a été donnée par les autorités aéroportuaires.

« Nous sommes au nombre de 27 personnes qui devrions s’embarquer pour l’Angola, arrivées au niveau de l’enregistrement des bagages, la société qui s’occupe de cette opération a fait l’enregistrement. Nous avons reçus les coupons de bagage, les billets d’embarquement pour que nous puissions rejoindre la salle d’attente. Après avoir monté les escaliers, arrivés au niveau du service d’immigration nous avons été confrontés à un sérieux problème. Un certain commissaire Yansané a confisqué nos passeports, nos billets d’avion alors que tous nos documents sont en règle », explique Abdoul Bah, porte-parole du groupe de 27.

Il dira ne pas connaitre le motif de la confiscation de leurs documents d’autant qu’aucune explication n’a été donnée dans ce sens. Le commissaire qui aurait procédé à cet acte, aurait disparu depuis des lieux, les abandonnant ainsi à leur sort, à l’en croire.

Aussi, il précise que d’autres personnes avec lesquelles ils devraient voyager dans le même vol  ont pu voyager.

« Certains policiers pour nous calmer disent que c’est un communiqué qui est parvenu », révèle-t-il.

Aujourd’hui, les 27 passagers sont toujours à l’aéroport de Conakry, ils y ont passé la nuit sans manger ni boire.

Ces derniers mois plusieurs ressortissants guinéens ont fait l’objet d’arrestation en Angola à travers une opération de ratissage lancée par les autorités de ce pays. Et plusieurs autres guinéens ont été tués dans ce pays sans que la moindre enquête ne soit engagée pour arrêter les coupables. Cela malgré le crie de cœur des autorités guinéennes qui ont dénoncé cette situation. Nous y reviendrons.

djenabou diallo pour ibreopinionguinee.comaéroport de guinée

Comments

comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici