Ce dimanche 18 février, à Dar Es Salam dans la commune de Ratoma, une personne la vingtaine révolue a été percutée par le train minier ‘’OBK’’.Il était 14 heures lorsque le jeune homme à été percuté par cette masse de fer. Grièvement blessé à la tête, il aurait été amené dans un premier temps, dans un centre de santé du quartier, avant d’être conduit urgemment à Donka.

Sur les lieux, plusieurs personnes ayant vu l’accident, affirment qu’en plus d’une blessure béante sur la liste, la victime saignait par la bouche et les narines.
Sur les circonstances de l’accident, les versions sont pratiquement identiques. Le jeune homme marchait tranquillement sur les rails, écouteurs aux oreilles quand apparu derrière lui, le train. Le conducteur sonne plusieurs fois, certains riverains crient pour le signaler, d’autres lui jettent de pierres. Malheureusement, il n’entendu et ne su rien.
Au moment où il se rendait compte que le train vociférait derrière lui, c’était trop tard. Il tente de se sauver en se jetant hors des rails. La masse de ferraille lui touche violemment sur la tête avant de le catapulter.
La victime n’avait aucune pièce d’identité sur elle. C’est à travers un appel fait à partir de son téléphone qu’on s’est rendu compte qu’il venait de la Carrière, un quartier situé non loin de Dar Es Salam.
Avec Kibanyiguinee.info

 

Comments

comments

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here