Aboubacar Sylla, prochain premier ministre d’Alpha Condé ?

Aboubacar Sylla a annoncé Samedi 16 décembre 2017 sa démission de son poste de porte-parole et le retrait de son parti au sein de l’opposition Républicaine. Dans un communiqué, l’ancien ministre de la communication évoque de graves dysfonctionnements qui affecteraient l’efficacité de cette opposition, tout en la rendant incapable d’assurer valablement son rôle de contre-pouvoir dans le débat démocratique de notre pays.

L’ancien porte-parole de l’opposition Républicaine soutient qu’en l’état actuel et en raison du manque total de stratégies sérieuses en son sein et à la hauteur des enjeux existants, l’Opposition Républicaine ne peut garantir ni l’ancrage démocratique, ni l’alternance politique tels que souhaités par l’ensemble des populations et pour lesquels, elles ont consenti de multiples et énormes sacrifices.

Mais depuis l’annonce de cette démission, les commentaires vont bon train au sein de la classe politique guinéenne. Beaucoup de leaders ne croient pas du tout aux raisons évoquées par le président de l’UFC.

Certains y voient une manœuvre désespérée de la part d’Aboubacar Sylla pour sauver l’honneur, vu que l’UFDG n’a pas voulu signer d’alliance pour les prochaines élections locales. Pour d’autres, c’est une manière de se venger de Cellou Dalein Diallo qui n’aurait pas accepté de partager avec ses collègues de l’opposition l’allocation budgétaire qui lui a été octroyée en sa qualité de chef de fil de l’opposition Guinéenne.

Mais de sources concordantes, cette démission n’est rien d’autres qu’ une stratégie politique pour le président de l’UFC visant à se rapprocher du pouvoir, afin de bénéficier de certains avantages. Plus loin, les mêmes sources disent que l’ancien porte-parole de l’opposition aurait été manipulé par le président de la Républicaine, qui chercherait à affaiblir l’opposition Républicaine et à atteindre son principal challenger en le privant d’un allié de longue date.

Le professeur Alpha Condé aurait proposer à Aboubacar Sylla la mise en place d’un gouvernement d’union nationale dont il serait le premier ministre. Une information relayée par certains membres influents de l’UFDG qui disent détenir des preuves accablantes sur des rencontres secrètes entre Aboubacar Sylla et le chef de l’Etat.

C’est donc cette promesse du président de la République qui aurait pousser l’ancien ministre de la communication à claquer la porte et quitter le navire de l’opposition Républicaine

Si toutes ces informations s’avèrent fondées, Aboubacar Sylla pourrait donc être le prochain premier ministre. Mais, Alpha Condé va t-il respecter cette promesse? Certains n’y croient pas du tout.

Mais attendons de voir la suite.

Libreopinionguinee.com avec ledevoirguinee

0 Partages

Comments

comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here