Vote pour la Coupe du monde 2026 : Antonio Souaré se défend sans convaincre (Communiqué)

Nous constatons avec regret, les interprétations sur le vote de la Guinée dans le cadre de l’attribution de la Coupe du monde de football 2026.
Au demeurant, il convient de rappeler que le Président de la Fédération Guinéenne de Football, qui avait reçu l’ambassadeur Marocain et accepté d’être Ambassadeur de la Candidature, avait signifié son accord et apporter son soutien à ce pays en menant notamment Campagne pour cette candidature auprès de nombreuses associations, et ce dépuis plus de 7 mois. Dans les réunions informelles organisées à l’occasion des rencontres des différentes fédérations de la CAF ou dans ses déplacements personnels, le Président Antonio Souare na cessé de s’investir en véritable defenseur de cette cause Chérifienne, en rappelant souvent l’hospitalité dont a toujours fait montre le Royaume du Maroc à l’égard de l’Afrique dont son propre pays, même durant les moments de grande épreuve comme lors de l’épidémie à virus « ebola » alors que tout le monde tournait le dos à la Guinée.
Et cette bataille en faveur du Royaume a été réaffirmée et confirmée le 12 Juin 2018 ( à la veille du vote de ce 13 Juin ) lors de l’Iftar offert par le diplomate Cherifien en Russie aux Fédérations de Football d’Afrique et les dirigeants de la CAF dont le Président de la CAF, Ahmad Ahmad et son Comité Exécutif à la Résidence du Maroc à Moscou.
Les causes de cette malheureuse situation attribuant à la Guinée un vote outre que celui pour lequel elle a toujours oeuvré se situent certainement au niveau du système de vote électronique instauré pour la première fois par la FIFA. D’autres pays comme le Liban (voir l’article en dessous ) ont subi le même désagrément que la Guinée.
Mais, le candidat de la Guinée était bel et bien le Royaume du Maroc
Moscou, le 13 Juin 2018

a

La Fédération Guinéenne de Football

Mondial 2026:
Le Liban a voté pour le Maroc

Le secrétaire général de la Fédération libanaise de football, Jihad El Chohof Abou Firass a lancé un pavé dans la mare après la défaite du Maroc qui a perdu la course à l’organisation de la Coupe du monde 2026 face à la candidature nord-américaine.

Dans une déclaration au site Football Lebanon, le responsable a assuré que le Liban a voté pour Morocco 2026 et non pas pour le dossier USA-Canada-Mexique. Il n’a pas caché sa surprise en découvrant que dans la liste des votants publiée par la FIFA, le Liban avait voté United 2026. «Il y a certainement une erreur», a-t-il tranché.

Comments

comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here