Violence, drogue, paternité : Bobby Brown revient sur son mariage avec Whitney Houston

0
197
Bobby Brown Houston Whitney
Partager

A l’occasion de la sortie de son autobiographie, « Every Little Step », Bobby Brown, l’ex-mari de Whitney Houston, a accordé un entretien à la chaîne ABC, revenant longuement sur ses quatorze années de mariage avec la diva, décédée en 2012. Le chanteur s’est confié comme rarement, revenant sur les démons qui les hantaient tous les deux.

Bobby Brown Houston Whitney

 

 

 

 

 

 

 

LES ADDICTIONS DE WHITNEY
Souvent accusé d’avoir initié la chanteuse aux drogues dures, Bobby Brown profite de l’interview pour se défendre. « Je ne l’ai pas initiée. J’admets être en partie responsable mais chacun a son libre arbitre et certaines personnes sont plus fortes que d’autres. » Bobby explique avoir vu Whitney se droguer pour la première fois le jour de leur mariage, quelques heures avant de passer devant l’autel. « Ce n’était pas elle. Les drogues, ce n’était pas elle. Elle se droguait mais ça ne faisait pas d’elle une droguée. » Interrogé sur les rumeurs de maltraitance dans son couple, Bobby Brown reconnaît avoir été violent à une reprise à une période où il tentait de « rester sobre ».

LA MORT DE LEUR FILLE
En 2015, Bobbi Kristina, la fille du couple, est décédée des suites d’une overdose, après avoir passé six mois dans le coma. Bobby Brown regrette de ne pas avoir été un meilleur père : « On aurait dû faire mieux. » Il pointe du doigt Nick Gordon, le petit ami de la jeune fille. « Pour moi, il ne fait aucun doute qu’il est arrivé la même chose à ma fille qu’à Whitney. Et à chaque fois, il y avait la même personne à leurs côtés. Je ne dirai pas son nom. » Il conclut : « La chose la plus dure que j’ai dû faire dans la vie, ça a été de laisser partir ma fille. Mon bébé est parti. Je remercie Dieu d’être encore ici. »

 

Comments

commenter ici

Laisser un commentaire