Un citoyen en veut à Cellou Dalein Diallo (Opinion)

0
11209
Cellou Dalein Diallo de l'ufdg
Cellou Dalein Diallo de l'ufdg
Partager

<<On ne peut pas vouloir une doctrine et renoncer à ses principes>>. Un dicton. Cellou Dalein Diallo, l’homme politique de son état voire chef de file de l’opposition viole ce dont il est censé de voter à l’assemblée nationale.
Alors que dans toutes ses sorties médiatiques, il nous parle du non respect de nos lois par les dirigeants actuels et nous lance des appels pressants à prendre nos responsabilités pour éviter que le pays soit plongé dans une dérive autoritaire du président alpha Condé, et sauver notre jeune démocratie. Ces appels de Cellou Dalein Diallo nous laisse entendre que ce monsieur Cellou Dalein Diallo est un modèle, un homme politique épris du respect de nos textes de lois. Mais malheureusement dans la pratique, c’est tout autre homme, il est un excellent violateur des lois de la république.

Le plus récent est celui de son remariage de la semaine dernière, cette nouvelle union avec dame Kadiatou Bah est illustratif. La polygamie qu’il vienne de bâtir dans son foyer viole carrément les dispositions du code civil guinéen en ses articles 315 et 316 qui interdisent à guinéen d’épouser plus d’une femme. Et l’article 318 de même code prévoit des peines d’emprisonnement de 5 à 10 ans pour <<tout époux (homme ou femme) qui contreviendra aux dispositions des articles précités.
En claire, l’inobservation de nos textes de lois par Cellou Dalein Diallo le rend violateur en puissance que nous devons mettre aux pas.

Par ailleurs, tous ceux qui cautionnent, encouragent et poussent à la polygamie sont dangereux pour la république et en train d’entraver systématiquement au respect de nos lois. À commencer par sa femme Halimatou Dalein Diallo, qui, malgré la confiance consumée entre elle et son mari, fait des sorties ratées et bidonnes qui ne trompent, ni n’amusent personne.
En disant ceci: c’est de commun accord, mon mari est musulman, au nom des militants de l’UFDG…
Ah oui! Halimatou Dalein Diallo, au nom des militants de l’UFDG, votre époux n’est pas un leader exemplaire au regard de l’amour et du respect des lois, et en tant que son épouse, est-il un bon époux ?, un bon père de famille ?
Et pour ceux qui parlent au nom d’une loi en désuétude, le principe voudrait, dans un État de droit, qu’on soit respectueux des lois.
Dire qu’une loi est obsolète, caduque et je ne sais quoi d’autre… C’est de l’ignorance extrême. Car, la loi est faite d’être respectée, appliquée et rester en vigueur jusqu’à son abrogation suite à l’adoption d’une nouvelle loi.

En fait, Cellou Dalein Diallo n’est pas un modèle pour le respect des textes de lois, il n’est pas respectueux du tout de nos principes fondamentaux.
Alors, lui qui nous chante tous les jours le non respect des lois par le président de la république, le professeur Alpha Condé, lui Cellou Dalein Diallo est plus dangereux qu’Alpha Condé. En même temps, il nous invite à le suivre pour la conquête du pouvoir au nom de ces lois. Donc, une fois président de la république, il nous conduira dans la dérive autoritaire où toutes les institutions seraient inféodées et on ne parlerait plus de démocratie en Guinée.

Un honorable député de surcroît, censé de voter les lois, est le premier à violer ces lois. C’est déplorable.
Quel paradoxe!
Si, on ne veut pas que telle loi soit appliquée sur nous, fait qu’elle soit abrogée.

Il faut qu’on apprenne à respecter les lois de la république pour être des démocrates exemplaires.

Signé par Ibrahima Kallo de la mouvance RPG/arc-en-ciel 

Comments

commenter ici

Laisser un commentaire