Trophée de la planète : Alpha Condé fait-il peur à la France ?

0
1747
Alpha Conde reçois le prix de la planète de main de Ségolène royale ministre français de l'environnement
Partager

Pour qui connait les rapports de vassalité qui demeurent encore entre la France et ses anciennes colonies, la question a quelque chose d’insensé. Pourtant, elle est bien pertinente au regard de certains événements que nous avons enregistrés récemment. Remarquant que son idée de troisième mandat ne plairait pas à certains de ses amis français, Alpha Condé a intelligemment joué d’un chantage qui semble avoir merveilleusement fonctionné. Renouant avec Israël et la Russie, il sympathise avec le Rwanda de Paul Kagamé et la Turquie d’Erdogan et se jette dans les bras de la Chine. La France réalisant alors ce qu’elle risque de perdre, surtout avec l’effet domino qui pourrait en résulter, s’emploie alors à séduire Alpha Condé. Quitte à se montrer à la fois démagogique et complaisant.

Une des meilleures illustrations de cette démarche de la part de la diplomatie française à l’endroit d’Alpha Condé, c’est ce fameux trophée de la planète que le président guinéen a reçu ce mercredi des mains de Ségolène Royal. Selon la ministre française de l’environnement, la distinction est une reconnaissance des efforts que le chef de l’Etat fournirait en faveur de la promotion des énergies renouvelables en Afrique. Mais de quels efforts s’agit-il en réalité ?

La nomination d’Alpha Condé au poste de coordonnateur des énergies renouvelables en Afrique n’est-elle pas, elle-même, une négociation ? Sur la base de quels critères a-t-on porté le choix sur le président guinéen ? Dans son propre pays a-t-il donné l’exemple en promouvant les énergies renouvelables ? Ce sont là autant de questions dont les réponses pourraient aider à cerner le deal qui se cache derrière l’attitude incompréhensible de la France vis-à-vis d’Alpha Condé.

Alpha Conde et jean mark Ayrault
Alpha Conde et jean mark Ayrault

On n’oubliera pour autant toutes les fleurs que le ministre français des Affaires étrangères, Jean-Marc Ayrault a décernées à Alpha Condé lors de son dernier passage en Guinée. A l’issue d’une audience que ce dernier lui avait accordée, il avait, s’adressant directement à Alpha Condé, déclaré : « Je connais les efforts qui sont les vôtres pour améliorer la situation financière du pays. Je voudrais saluer vos réalisations politiques. Les élections ont eu lieu, le dialogue politique vous avez voulu le relancer. Le chemin parcouru par votre pays est si important, vous qui avez connu la dictature, les coups d’Etat, les violences politiques et vous personnellement qui avez mené le combat avec détermination pour inscrire le destin de la Guinée dans la démocratie. L’apaisement du climat politique, la fin d’Ebola permettent à votre pays de réaliser ses formidables atouts économiques ».

Des propos qui ne laissent aucun doute quant à leur caractère démagogique.

Kababachir

Comments

commenter ici

Laisser un commentaire