Tibou Kamara recadre koutoubou: « Il devrait se fier de son vécu personnel pendant la transition au lieu de… »

0
4506
Partager

Tibou Kamara, ministre d’Etat, conseiller personnel d’Alpha Condé était l’invité de l’émission Œil de Lynx, ce lundi 09 octobre. Il est revenu sur le rôle qu’il a joué dans la décrispation de la crise politique de ces derniers jours en Guinée, fait quelques témoignages sur la gestion de la transition sous Général Konaté et surtout remis un peu les choses dans leur contexte concernant du livre « Le CNDD, la transition et moi », témoignages d’un ministre de la République rédigé par Moustapha Koutoubou Sano, actuel conseiller diplomatique du Président Condé.

Selon Tibou Kamara, évoquant l’autorisation de la marche du 04 octobre, Alpha Condé était dans des bonnes dispositions pour laisser les opposants marcher. Le seul problème était lié à certains éléments de l’organisation, des responsabilités des organisateurs et des engagements à prendre. Il a salué l’esprit de maturité du Chef de fil de l’Opposition qui a lancé un appel à manifester dans le calme. Malgré les antagonismes qui pourraient exister entre les différents clans au sein de Sekoutoureya, Tibou affirme que tout le monde travaille pour la cohésion et l’intérêt de la Guinée.

Tibou Kamara s’est aussi prononcé sur le présumé vol d’argent qui aurait eu dans la chambre du Président Condé. Il a persisté et signé (contrairement aux affirmations de Mme Doussou Condé) qu’il n’y a pas eu vol. Même qu’Alpha Condé était prêt à répondre à cette question lors de la conférence de presse qu’il a tenue au retour de Chine et ailleurs. Pour lui, si le Président en personne dit qu’il n’y a pas eu vol, il ne comprend pas qu’on continue à épiloguer là-dessus.

Parlant de la gestion de la transition sous Sékouka Konaté, il soutient avoir été celui qui a fait de Jean-Marie Doré Premier Ministre, Chef du Gouvernement. Il révèle que les négociations ont été menées à Banjul alors qu’il était en exil. Il dit ne pas se souvenir de la présence de Moustapha Koutoubou Sano pendant ces négociations. En plus, Tibou dit avoir celui qui a validé la reconduction de Koutoubou Sano dans le gouvernement de feu Jean-Marie Doré. Ce dernier, selon lui, estimait que Koutoubou était « impliqué » dans l’affaire du massacre dit du 28 septembre.

Pour Tibou, Koutoubou Moustapha Sano devrait se fier de son vécu personnel pendant la transition au lieu de se baser sur des témoignages d’autres acteurs pour écrire un livre. Et pour mettre un pied dans le plat, il soutient que même l’ancien Premier Ministre cabinet Komara aurait démenti ses propos concernant la libération des leaders politiques. Il dit douter du sérieux qui a entouré la rédaction du livre « Le CNDD, la transition et moi » et parle de compilation de fables….

On attend, bien sûr, le livre sur la vérité du ministre Tibou Kamara, sur cette transition.

Comments

commenter ici

Laisser un commentaire