Takana Zion répond à Fodé Bangoura : « je suis le candidat du PUP. Si Fodé Bangoura ne croit pas, qu’il… »

Comme du berger à la bergère, le reggae-man Mouctar Soumah alias ‘’Takana’’ Zion vient de répliquer à la mise en garde du leader du PUP, Fodé Bangoura.

« Il n’a aucune autorité pour me parler de quoi que ce soit sur le PUP. S’il me touche, il sera détruit…», a prévenu Mouctar Soumah au téléphone de Guinéenews©.

a

Pour rappel, le président du PUP, Fodé Bangoura, a menacé de poursuivre en justice l’artiste Takana Zion qui a récemment fait part de son intention d’êtrecandidat à l’élection présidentielle de 2020 sous la bannière du PUP.

« Mon père était l’un des membres fondateurs du PUP. Le parti n’a jamais fonctionné sans mon père. Mon père s’appelle Almamy Ismaël Don Soumah. Il fait partie de ceux qui ont créé le PUP dans notre cours à Coyah. Je n’ai pas besoin de partir m’asseoir chez certains fainéants qui ont abandonné le parti en cherchant la grâce du professeur Alpha Condé arguant qu’ils n’ont pas de moyens financiers. Un parti, c’est la conviction. Donc, je suis le candidat du PUP. Si Fodé Bangoura ne croit pas, qu’il porte plainte contre moi et nous verrons le reste », a prévenu M. Soumah.

Face à la menace de Fodé Bangoura, Takana Zion n’entend bouger d’un iota : « Ce sont des gens qui sont manipulés par le pouvoir qui veulent mettre une pression sur moi afin que je démissionne de ce qui m’est destiné. Mais cela est impossible. Je suis le fils d’Almamy ‘’Don’’ Soumah. Je ne vais jamais reculer parce que mon père fait partie des créateurs du PUP.  Toute sa famille est du PUP. Aujourd’hui, mon papa ne vit pas. Je suis son dernier fils, c’est moi qui le représente dans le PUP. Je peux dire haut et fort et sans être démenti que je suis le candidat du PUP. »

A en croire  Takana Zion, quand PUP se créait, celui qui le menace aujourd’hui était tout jeune.  «Demandez-lui qui est Almamy ‘’Don’’ Soumah. S’il dit qu’il est mort, dit le lui qu’il est vivant à travers son fils Mouctar Soumah. S’il plait à Dieu, je serais le candidat du PUP à l’élection présidentielle de 2020. Fodé Bangoura ne peut amener le parti nulle part», a-t-il insisté au bout du fil.

Et de poursuivre : « Mon papa a failli perdre la vie dans les missions du PUP quand il partait à N’Zérékoré pour tenir des meetings. Mon papa n’avait pas de vie de famille à cause du parti (…). Fodé Bangoura n’a aucune autorité sur moi. Par contre, il a l’autorité sur sa petite famille et certains éléments du PUP qui sont avec lui. »

Pour terminer, Takana Zion a affirmé qu’il est et demeure militant du PUP contrairement à ce que raconte Fodé Bangoura. « Fodé Bangoura ne peut pas porter plainte contre moi. Mon père fait partie des gens qui ont construit le siège du PUP à Cameroun. Mon père est un cacique du PUP (…). Fodé Bangoura est très petit dans cette histoire. C’est le travail de mon papa au sein du PUP qui me pousse à être le candidat du parti. Fodé Bangoura ne peut rien contre moi. S’il me touche, il serait détruit », a-t-il conclu.

Guineenews

Comments

comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here