Sport: la Fédération guinéenne de football engluée dans une crise

0
434
Mamadou Antonio Souaré fédération Guinéenne de Football à Paris photo Macka Baldé libreopinionguinee.com avril 2017
Mamadou Antonio Souaré fédération Guinéenne de Football à Paris photo Macka Baldé libreopinionguinee.com avril 2017
Partager

La crise qui secoue la fédération guinéenne de football (Feguifoot) risque d’emporter plusieurs têtes. Un audit organisé par l’institution nationale du football épingle l’ancien président, Salifou Super V Camara, le secrétaire général, Ibrahima Blasco Barry et Aboubacar Morthon Soumah, chef du département des finances de l’institution.

Le premier a été interdit de toute gestion de football jusqu’à nouvel ordre. Les deux derniers ont été suspendus par une décision d’Antonio Souaré en date du 17 octobre mais rendue publique le 18 octobre 2017.

Intervenant sur les ondes de la radio Espace, l’ancien président, Super V, a rejeté toutes les accusations avant de qualifier son successeur d’être:  » un chef de gangs. c’est un policier. Il ne mérite pas d’être là-bas (à la fédération, nldr). Qu’il arrête de faire du mal à la Guinée ».

Cette sortie de Super V, l’on constate qu’entre Antonio Souaré et Super V, ce n’est plus le parfait amour.

Comments

commenter ici

Laisser un commentaire