Scandale: Accusée d’avoir menti sur un diplôme, Melania Trump supprime son site internet

0
3014
Donald Trump et Mélanie Trump
Partager

Melania Trump et Donald Trump lors de la convention républicaine de Cleveland.
Après l’épisode du discours allègrement «emprunté» à Michelle Obama, Melania Trump se distingue une nouvelle fois. La compagne de Donald Trump, le candidat républicain à l’élection présidentielle américaine, a supprimé son site Internet contenant photos et éléments biographiques.

Officiellement, celui-ci «ne reflète pas de manière adéquat (ses) affaires et intérêts professionnels actuels», a-t-elle expliqué sur Twitter. Mais cette suppression intervient au beau milieu d’une polémique sur un diplôme apparaissant dans la biographie de la prétendante au poste de première dame des Etats-Unis. Une distinction qu’elle n’aurait jamais obtenue.

Sur son site officiel, Melania Trump expliquait qu’elle avait débuté comme mannequin à 16 ans. «A l’âge de 18 ans, elle a signé avec une agence de mannequin à Milan. Après avoir obtenu un diplôme de design et d’architecture à l’université de Slovénie, Melania s’est partagée entre Paris et Milan pour des séances de photo, s’installant finalement à New York en 1996», pouvait-on y lire.

Les internautes redirigés sur le site de Donald Trump… qui tombe en panne

Problème, jamais l’épouse du milliardaire Donald Trump n’a mentionné ce diplôme dans les rares interviews qu’elle a données. «J’ai grandi en Slovénie, je suis allée à l’école là-bas, j’ai étudié le design et l’architecture, et je suis partie vivre à Milan et Paris et j’ai eu une belle carrière de mannequin», avait-elle notamment déclaré sur la chaîne MSNBC en février. Selon le «New York Times», elle a de fait rapidement abandonné l’école d’architecture pour se concentrer sur sa carrière de mannequin. Et certains médias américains se sont émus de la mention de ce diplôme d’architecture.

Ceux qui cherchent désormais son site www.melaniatrump.com sont redirigés sur le site de la Trump Organization, le site professionnel de Donald Trump, qui ne comporte pas un mot sur Melania. Celui-ci était inopérant jeudi matin après avoir été confronté à «un grand nombre de connexions», invitant les internautes à «revenir plus tard».

Le site de la Trump Organization ne fonctionnait plus jeudi matin, après la redirection des internautes du site supprimé

La semaine dernière à la convention républicaine, la campagne Trump avait d’abord rejeté toute idée de plagiat dans le discours de Melania Trump. Une employée de la Trump Organization, Meredith McIver, qui avait aidé à écrire le discours, avait finalement avoué qu’elle avait utilisé quelques lignes inspirées de Michelle Obama et s’en était excusée. Cette affaire de diplôme sonne comme un nouveau couac.

Leparisien.fr avec AFP

 

Comments

commenter ici

Laisser un commentaire