Sacrifice à Sékhoutouréya : un bœuf refuse d’être égorgé et blesse des personnes dont un militaire

0
15362
Partager

C’est une histoire très drôle qui s’est dérouler du côté du palais Sékhoutouréya, la semaine dernière. Selon des témoins qui ont assisté à une scène incroyable du côté du palais Sékhoutouréya, il était question d’egorger des bœufs en provenance de la République du Mali pour des sacrifices rituelles aux multiples grèves et mouvements sociaux que connaissent le pays actuellement. Un des témoins de la scène à raconté à Libreopinionguinee.com « quand nous avons voulu faire coucher un de bœuf pour l’égorger, il a refusé, il s’est relevé avec force et détermination et a poursuivie le lieutenant Doumbouya qui a fuit pour tenter de monter derrière une Pick-up, malheureusement pour lui le bœuf étant nerveux l’a atteint avec ses cornes au niveau de la jambe il l’a percé jusqu’à atteindre ses organes génitaux, il serait actuellement dans un état grave, soigné au camp militaire Samory Touré. La deuxième victime est le boucher qui a été grièvement blessé par le bœuf qui apparement ne voulait pas être tué pour ce sacrifice. Tous les deux seraient en soin intensif au camp Samory Touré.  »
Décidément même les bœufs ne veulent plus être sacrifiés du côté du palais Sékhoutouréya

Moussa Keita pour Libreopinionguinee.com
Contact Libreopinionguinee@gmail.com

Comments

commenter ici

Laisser un commentaire