Sa chauffe à Conakry: jet de pierres et de gaz lacrymogène

Après l’annonce de la levée de la grève par une partie des syndicalistes et le Gouvernement guinéen, les élèves et enseignants ont de nouveau boycotter les écoles dans la matinée de ce lundi, 04 décembre 2017, ont constaté nos reporters  qui sont sur le terrain.

Un peu partout, les élèves ont été de nouveau libérés. Et, sur l’autoroute Fidèle Castro, les élèves ont de nouveau protesté dans la rue en lançant des pierres et barricadant la circulation.

Massivement déployés, les agents des forces de l’ordre ont lancé du gaz lacrymogène pour rétablir la circulation, notamment au niveau de Kénien.

Affaire à suivre

0 Partages

Comments

comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here