Route Mamou-Kindia : après son accident, Mouctar Diallo (NFD) s’explique

0
5913
Mouctar Diallo NFD
Mouctar Diallo NFD à Labé
Partager

C’est en revenant de Dalein où il était allé pour les funérailles de Elhadj Hady Diallo, le grand frère du chef de file de l’opposition guinéenne, Elhadj Elhadj Cellou Dalein Diallo, que l’honorable Mouctar Diallo, président des NFD, a subi un accident de la circulation. Mais, contrairement aux rumeurs, l’opposant n’est pas blessé.

Selon nos informations confiées à nos confrères de Guineematin.com, le président des Nouvelles Forces Démocratiques était accompagné de Docteur Saliou Sow (chargé des affaires sociales des NFD), de Mamadou Bhoye Sall (chargé de mobilisation des ressources financières), de Pépé Lamah (son agent de sécurité) et de maître Samba (chauffeur).

Partis de Dalein après l’enterrement (aux environs de 17 heures, le vendredi 09 septembre 2016), Mouctar Diallo et son équipe ont quitté Labé-ville la nuit pour Conakry. Aux environs de 3 heures du matin, sur la route Mamou-Kindia, après les ravins, tout le monde a été pris de sommeil, y compris le chauffeur ! « Quand le chauffeur a dormi, ils ont quitté la route sans le savoir. Ils ont fait près de 70 mètres avant de se cogner sur un arbre. Et, ils ont tous été réveillés par le choc de l’accident », a commenté un proche du parti.

Joint au téléphone par Guineematin.com, le président des NFD a confirmé l’accident, tout en contestant les rumeurs qui ont « aggravé » cet accident. Mouctar Diallo a donc rassuré qu’il n’est pas blessé. C’est juste son véhicule qui a été endommagé. L’opposant a d’ailleurs remercié Dieu que le véhicule ait pris la direction de la nature, après les ravins ; alors qu’il pouvait par exemple se cogner contre un camion dans la circulation sur cette route très fréquentée…

Comments

commenter ici

Laisser un commentaire