Révélation de Mandian Sidibe sur la rencontre entre Alpha Conde et les chefs militaires

1
1648
Alpha Conde guinee
Partager

Comme annoncé dans une de mes précédentes publications, le Président de la République, Monsieur Alpha Condé, à effectivement rencontré les Chefs militaires du pays, à l’effet de prendre des dispositions draconiennes contre les opposants et leurs militants qui menacent de prendre la rue dans les prochains jours.

Selon nos sources, qui ont pris une part active à ce conclave restreint de haut niveau entre les Chefs d’Etats-Majors, quelques ministres et le Commandant en Chef des Forces Armées Guinéennes, le Professeur Alpha Condé a préféré, par stratégie, decaler le rendez-vous, qui s’est finalement déroulé au Palais Présidentiel, dans la matinée du lundi, alors qu’il était initialement prévu pour se tenir ce mardi, 05 juillet 2016.

《La rencontre s’est effectivement tenue à Sèkhoutouréya, le lundi matin, dans la plus grande discrétion et sous haute surveillance. Même les autorités conviées à cette réunion ont été soumises à des fouilles systématiques, pour éviter des enregistrements et d’autres formes de fuite. Le Président a invité ses hôtes à la vigilance et à la loyauté. Il a mis tout le monde en garde contre la trahison, notamment les forces armées. Des instructions fermes ont été données aux uns et aux autres pour éviter ce que le Président appelle le désordre que veut semer l’Opposition dans le pays. Il a été ordonné à la ministre des Finances et au Directeur Général des Douanes de diligenter toutes les dépenses y afférentes. La plus grande frustration fut le fait que les officiers supérieurs Peulhs ont été systématiquement stigmatisés et écartés de la rencontre. Si le Général Ibrahima Baldé était courageux, il pourrait témoigner》, révèlent nos sources.

Mandian SIDIBE
Journaliste exilé à Dakar
Contact: 00221 77 347 25 68

Comments

commenter ici

1 COMMENTAIRE

  1. Arrêtons de juger les gens pour ce qu’il son e focalisons nous sur les actes. Bandian n’a rien contre Alpha. Il ne fais que informer ses concitoyens de ceux qui ce passe dans leurs pays. Au non de la liberté d’expression lessez Bandian faire son travail svp. Nous guineen ns somme tros égoïste et arriviste. Vive la guinee et vive la liberté d’expression

Laisser un commentaire