Retraite gouvernementale: voici le discours du premier ministre Mamadi Youla

0
139
Mamadi Youla
Mamadi Youla
Partager

C’est pour moi un réel motif de satisfaction d’entamer avec vous ce matin les travaux du Séminaire Gouvernemental qui va nous réunir et nous mobiliser pleinement au cours des deux prochaines journées.

A la suite de ma nomination dans les fonctions de Premier Ministre, Chef du Gouvernement, par le Président de la République, S.E. le Professeur Alpha Condé, et de la mise en place d’un nouveau Gouvernement, il m’a semblé indispensable d’initier un processus méthodique et cohérent en vue de répondre aux attentes du Chef de l’Etat et de relever les défis nombreux et multiples attachés à l’exaltante mission dont nous venons d’être investis.

Réélu pour un nouveau mandat de cinq ans, le Chef de l’Etat a partagé avec nos concitoyens sa vision d’un futur radieux pour notre pays et l’ambition d’asseoir et de consolider les bases d’une Guinée assise sur des valeurs, tournée vers le progrès, et prête à émerger en tant que nation moderne. Pour être transformée en réalité tangible, cette vision doit s’articuler autour d’un certain nombre d’axes : Une Guinée qui renforce son Unité Nationale et sa cohésion sociale, par les vertus du dialogue et de la concertation; Une Guinée où l’Etat de droit et les vertus de la démocratie sont mis en avant et se renforcent continuellement ; Une Guinée dotée d’un Etat efficace et de services publics performants ; Une Guinée au sein de laquelle la personne humaine est placée au centre des enjeux liés à la qualité de vie, la sécurité des personnes et des biens, l’accès à des infrastructures modernes, partout sur le territoire national; Une Guinée promouvant l’efficacité et le dynamisme économiques en vue de réaliser l’autosuffisance alimentaire, la transformation sur place de ses immenses ressources naturelles, la création d’emplois et d’acitivités génératrices de revenus, notamment pour les jeunes et les femmes ; Une Guinée bien intégrée dans son environnement sous-régional et régional et ouverte sur le monde. Le Gouvernement a désormais la lourde responsabilité de transformer cette Vision du Chef de l’Etat et les engagements qui en découlent en actions concrètes générant des impacts positifs et palpables pour les populations guinéennes. Chaque Ministre devra ainsi, selon le canevas et les directives définis par le Chef du Gouvernement, initier des projets et actions au sein de son département, afin de contribuer à l’atteinte des missions ainsi assignées par le Chef de l’Etat au Gouvernement.

Tel est le sens des propositions sectorielles que chacun de vous a formulées et qui permettront de disposer d’une base du Programme de Travail du Gouvernement que je vais présenter à l’Assemblée Nationale, dans le cadre de ma Déclaration de Politique Générale. Ces deux jours de travail intense nous permettront d’échanger sur ces propositions ainsi que sur la méthode qui devra guider notre action et notre collaboration. C’est le lieu pour moi de rappeler que, conformément aux orientations du Chef de l’Etat, notre Gouvernement doit placer son action sous le sceau des réformes et du résultat.

Messieurs les Ministres d’Etat,

Mesdames et Messieurs les Ministres,

Chers collègues,

Dans l’optique de la redynamisation de l’action gouvernementale, nous avons engagé un vaste processus de rationalisation du travail gouvernemental par une approche participative, méthodique et programmatique. Nous avons tous compris que l’enjeu auquel notre Gouvernement doit faire face est d’abord celui de l’organisation et de la méthode pour impulser une nouvelle dynamique au sein de l’Administration publique et accélérer le processus de développement de notre pays.

Comme le savez, la rationalisation du travail gouvernemental engagée depuis la formation du Gouvernement a été sanctionnée par plusieurs étapes importantes de consultation de l’ensemble des départements ministériels. Il s’agit notamment de : la réévaluation de l’ensemble des attributions et de l’organisation des départements ministériels en examinant l’ensemble des chevauchements d’attributions entre les différents organes et structures de l’Etat afin de garantir l’efficacité de chaque structure dans la conduite de sa mission et l’atteinte des objectifs qui lui sont assignés ; l’élaboration des projets de lettres de mission en vous sollicitant pour en assurer une meilleure appropriation et engager votre pleine responsabilité dans l’atteinte des objectifs globaux et spécifiques du Gouvernement à l’horizon 2020, sous la contrainte des allocations humaines, techniques et budgétaires ; la programmation annuelle des activités des départements déclinant les objectifs prioritaires, les sous-objectifs ainsi que les résultats attendus et les activités y afférentes ; la définition de vos priorités pour hiérarchiser vos actions et contribuer avec une plus grande efficacité à l’atteinte des objectifs sectoriels et nationaux.

Le programme de travail gouvernemental qui en découlera fera l’objet d’un suivi méticuleux, aux niveaux stratégique et opérationnel, afin de garantir l’atteinte des résultats visés. Cette nouvelle philosophie de travail gouvernemental introduit donc plus de transparence, plus de responsabilité pour les Ministres, mais également une plus grande redevabilité et une exigence plus forte de résultats. Dans la même logique qui guide l’action du Gouvernement depuis sa formation, il sera institué un nouveau dispositif de pilotage de la performance gouvernementale qui fera usage des meilleures pratiques disponibles aux niveaux régional et mondial.

Messieurs les Ministres d’Etat,

Mesdames et Messieurs les Ministres,

Chers collègues,

La bonne gouvernance constitue le socle de tout développement. Elle doit être impulsée du sommet de l’Etat et les premiers responsables doivent constituer un modèle pour toute Administration publique qui se veut être une véritable Administration de développement. Cette exemplarité doit guider le travail de tous les jours dans le strict respect des principes et règles qui régissent notre Administration. Un membre du Gouvernement est en représentation permanente de l’Etat et doit à ce titre faire preuve d’une éthique et d’une déontologie irréprochables aux yeux de ses chefs, de ses concitoyens et du Monde qui nous entoure.

Un « Vadémécum du Ministre » a été élaboré à cet effet pour doter chaque Ministre des principes fondamentaux du cadre logique, légal et règlementaire régissant la fonction de Ministre et le fonctionnement de l’Administration. Messieurs les Ministres d’Etat, Mesdames et Messieurs les Ministres, Chers collègues, Ce Séminaire gouvernemental constitue le point de départ et l’ancrage d’une nouvelle impulsion que j’entends donner, en accord avec Monsieur le Président de la République, à l’action gouvernementale.

Au terme de ces deux jours, il permettra aux membres du Gouvernement : de s’approprier les principes du cadre logique, légal et règlementaire de l’action gouvernementale ; de se familiariser avec les principes, les règles de protocole, d’éthique, de communication, de déontologie et d’exemplarité dans l’exercice de leur fonction ; de renforcer l’esprit d’équipe, la cohésion, et la solidarité de l’équipe gouvernementale ; de se mobiliser autour d’un cadre stratégique concerté au regard d’objectifs globaux et spécifiques visant l’amélioration des conditions de vie des populations et l’accélération du progrès économique.

Je compte sur chacune et chacun de vous pour contribuer activement à la réussite de ce Séminaire, à travers des échanges francs et ouverts tournés vers la construction d’une base commune de travail qui soit à la fois efficace et bénéfique pour nos braves populations. Je ne doute guère que nous saurons ainsi répondre aux attentes du Chef de l’Etat et offrir aux citoyens guinéens des résultats probants dans le très proche avenir.

Je vous remercie de votre attention.

Mamady Youla

Premier Ministre, Chef du Gouvernement

Comments

commenter ici

Laisser un commentaire