retour d’Ebola en Guinée: après le Liberia, le Mali veut fermer sa frontière

0
144
Ebola Guinée
Ebola Guinée
Partager

Selon la coordination nationale de lutte contre Ebola, il y a actuellement six cas en République de Guinée, un malade et cinq décès, dont trois probables et deux confirmés. Après la République sœur du Liberia (au sud du pays), c’est le Mali (au Nord de la Guinée) qui menace de fermer sa frontière avec la Guinée, selon nos confrères de Guineematin.com dans la soirée de ce mercredi 23 mars 2016.

Comme la plus part des Guinéens, les pays voisins doutent de la bonne volonté des dirigeants guinéens à agir sincèrement dans la lutte contre la maladie à virus Ebola. Ainsi, comme le Sénégal l’avait fait en 2014, le Libéria a décidé de fermer sa frontière avec la Guinée et le Mali, qui s’était toujours montré ouvert et solidaire à la Guinée, même au pire moment de l’épidémie, a menacé cette fois de fermer sa frontière au pays d’Alpha Condé. Pourtant, des soldats guinéens perdent actuellement la vie au Nord-Mali pour aider ce pays frère à combattre les djihadistes.

Hormis les difficultés que cela engendrerait pour l’ensemble des Guinéens, si cette menace arrivait à être mise en exécution, ce serait un camouflet pour le régime Alpha Condé, de plus en plus impopulaire et qui a rendu la Guinée plus pauvre que jamais.

Enfin, si le Mali ferme sa frontière à la Guinée, ce serait une grosse désillusion pour toutes celles et tous ceux qui espéraient aller dans ce pays « frère et ami » pour se faire inscrire au pèlerinage musulman au cas où l’Arabie Saoudite décidait encore une fois d’exclure la Guinée du Hajj…

A suivre !

source Guineematin

 

Comments

commenter ici

Laisser un commentaire