Retour de Moussa Dadis pour le procès : que craint Conakry ?

0
10934
Capitaine Moussa Dadis Camara à Ouagadougou
Capitaine Moussa Dadis Camara à Ouagadougou
Partager

« Il se porte bien. Il n’a pas de problème. Il faut être clair, il n’est plus en convalescence. Il est guéri, il mène sa vie comme vous et moi. Il se sent bien à Ouaga. Le jour où il estimera que c’est nécessaire, il rentrera simplement.»

Boubacar Barry Big-up aura tout tenté pour rester prudent quant au retour de Dadis Camara à Conakry. Un retour craint par Conakry. Sans trop savoir le motif de la peur bleue. Pourtant, l’ex-chef capitaine de la junte a sans cesse émis le souhait de rejoindre son pays, après de très longues années confiné dans la capitale burkinabè.

Dalein Diallo s’engouffre et se marre : « Alpha Condé ne se souvient même plus. Je crois qu’il y a la sénilité aussi qui commence à l’atteindre avec l’âge. Mais à part ça, rappelons, Alpha Condé avait promis à la forêt de faire rentrer Dadis, une fois au pouvoir. Cependant, même lorsque Dadis a perdu sa mère, il a dit qu’il ne passe pas par Conakry, il faut qu’il passe par Monrovia. Lorsque Dadis a décidé de rentrer en Guinée, Alpha Condé a négocié avec ses collègues Chefs d’Etat de la sous-région pour qu’on refuse que Dadis passe par leur territoire. »

Il reste qu’aujourd’hui, les choses semblent se précipiter suite à la terrible pression menée pour que le procès des massacres du stade du 28 septembre se tienne enfin. Avec l’arrestation de Toumba Diakité et sa prochaine extradition, de nombreuses interrogations quant au retour tant voulu mais refusé de Dadis Camara. Le ministre de la Justice, pour faire du camouflage, déclare qu’il est « sous surveillance internationale ». Le Garde des Sceaux a annoncé que le procès pourrait se tenir en janvier à Conakry ou en province. C’est donc l’impasse qui continue… Mais jusqu’à quand ? That is the question, diraient les Anglais.

kababachir.com

 

Comments

commenter ici

Laisser un commentaire