Ratoma : La guerre des tranchées !

0
5587
Manifestation sur l'axe
Manifestation sur l'axe
Partager

Foyer des contestations et luttes majeures pour la démocratie et l’Etat de droit en République de Guinée durant les deux dernières décennies ; Ratoma est une commune qui suscite cependant assez d’intérêts et garantit beaucoup de surprises.

Traditionnel fief de l’UFDG, aujourd’hui les cartes se redistribuent dans la Cité.

Le Mouvement Akhadan (ça suffit) est l’un des mouvements des Jeunes leaders de l’Axe Hamdallaye – Cimenterie, qui a apporté son soutien ferme à l’UFDG depuis 2010.

Ces jeunes combattants pour la démocratie et les droits de l’homme, sur les traces des pas de leurs aînés de la Coordination des Jeunes Leaders de l’Axe Hamdalaye – Kagbelein (COJELAHK) ont transcendé pour que l’UFDG soit forte et imbattable sur l’Axe de la démocratie, dans la commune de Ratoma et la République de Guinée tout entière.

Mais bien d’évènements ont chamboulé le champ politique de la commune de Ratoma. Du retour d’exil et l’exclusion du 1er Vice – Président de l’UFDG, BAH Oury, à l’annonce de la date des prochaines élections communales ; le torchon brûle entre les Jeunes Leaders à l’image de leurs différents champions.

La trahison du pacte de responsabilité

Les élections législatives de 2013 ont été le départ d’une prise de conscience sur l’utilisation éphémère des Jeunes Leaders de l’Axe à des fins carriéristes et personnelles par les responsables de l’UFDG, inféodés à son Président.

Après la mort de 57 jeunes dans de manifestations stériles pour le départ de l’opérateur de saisie Waymark, le Président de l’UFDG Cellou Dalein a fini par trahir la mémoire de ces martyrs, pendant que son 1er Vice-Président BAH Oury, numéro 2 du parti refusait de l’accompagner à ses législatives pour ne pas cautionner cette trahison.

Les choix des responsables des délégations spéciales et à la députation ont couronnés cette trahison ; car tous les jeunes combattants réclamaient leurs places dans ces instances de prises de décisions.

Bernés une fois de plus par une promesse mielleuse de Cellou Dalein, un « pacte de responsabilité » avait fini par être scellé. Celui-ci stipulait, « le choix d’un Jeune Combattant comme tête de liste pour la Mairie de Ratoma aux prochaines élections communales.»

Mais à peine la date de celles-ci annoncée pour février 2017, les vieux démons se réveillèrent ; comme pour démontrer que leurs habitudes sont leur seconde nature. Cellou Dalein tente d’activer alors son cousin germain et actuel Président de la délégation spéciale de Ratoma, pour ne pas lâcher prise sur le morceau. Celui-ci acquiesce et entre dans la valse du conservatisme.

Les Jeunes Leaders qui ont combattus en faveur de l’UFDG ont été une fois encore trahis par son Président, mais ont fini par comprendre le vilain tour qui leur a été joué.

Le divorce consommé avec Cellou Dalein

La décision de divorce avec Cellou et son petit directoire intervient au lendemain de cette trahison. Les jeunes du ‘’Mouvement AKHADAN’’ prennent conscience et surtout prennent la décision de s’auto prendre en charge. En collaboration avec leurs aînés de la COJELAHK, ils revendiquent la Mairie de Ratoma.

Les démonstrations de force

Certains Jeunes Leaders du Mouvement AKAHDAN, en attendant le verdict ou le choix de l’association des dissidents de leur Mouvement et le Mouvement de la COJELAHK, ont décidé de démontrer leur force de frappe derrière le Député de l’UFDG Mouctar DIALLO, Président du parti NFD. Ils ont alors décidé de faire un tour d’honneur avec lui tous les samedis de Bambeto à Hamdallaye pour marquer leur démarcation des mesquineries de Cellou et leur divorce avec sa personne.

Egos, Humiliation et Déception des Loups

Ce samedi 05 Novembre, comme convenu, les Jeunes Leaders du Mouvement Akhadan projetaient de faire le tour d’honneur avec Mouctar DIALLO, du Rond-Point Bambeto à celui de Hamdallaye ; quand Cellou décide d’infiltrer le mouvement par ses quelques fidèles ; pour tenter de faire ce tour avant Mouctar DIALLO et à sa place pour finir.

Après avoir compris cet autre plan tordu qui leur serait infligé, les Jeunes soutiens de Mouctar DIALLO ont d’abord annulé sa réception sur les lieux le soir du vendredi en guise de préparation et ont décidé d’attendre Cellou Dalein au tournant, le lendemain.

« Nous allons montrer à la face du monde que Cellou Dalein n’est plus le ‘’Maître l’Axe’’ ; s’il tente de venir ici aujourd’hui il nous trouvera prêts. » Scandaient-ils.

A la vue du dispositif érigé pour les contrer dans leur élan, les infiltrés de Cellou ont fui les lieux ; tant les tensions montaient et leur impuissance à changer la donne était palpable.

Les forces de l’ordre, alertés veillaient dorénavant au grain sur les risques d’affrontement.

Déçus, Cellou Dalein et sa suite de motards rebroussèrent chemin et se quittèrent sur le qui-vive !

Quelles perspectives pour les communales à Ratoma ?

De questions, il faut encore beaucoup se poser.

· Mouctar DIALLO défiant avec force véritable Cellou Dalein sur le terrain ;

· La convergence de la COJELAHK et AKHADAN, constituant une force grandeur nature sur cette scène ;

· BAH Oury et ses troupes n’ayant encore pas dévoilé leur plan pour la Mairie de Ratoma ;

Tout ceci démontre que La guerre des tranchées à Ratoma n’a pas encore révélée tous ses belligérants et toutes ses surprises.

Eh bien ! Ratoma nous promet de belles communales. Wait and see…

Mohamed Lamine KEITA

Chargé de Communication UFDG/ France

Cellule de Com. de BAH Oury

Comments

commenter ici

Laisser un commentaire