Prison civile de Kindia : Boubacar Diallo « grenade » libre de tout mouvement au…

Le jeune militant de la plus grande formation politique de l’opposition guinéenne (UFDG), Boubacar grenade Diallo est enfin libre de tout mouvement au sein de la prison civile de Kindia.
Une maison carcérale située à 135km de la capitale, Conakry. Où depuis le transfèrement de celui qui était considéré par la justice comme le principal ‘’tueur’’ des manifestants en banlieue de Conakry était privé de tous ses droits, même les plus élémentaires.
Par ailleurs, depuis l’annulation de toutes les charges contre le jeune Boubacar grenade Diallo le 23 avril dernier par le président de la chambre de mises en accusations, la défaite de la justice et de la mouvance présidentielle qui brandissaient l’affaire du jeûne militant de UFDG comme l’ultime preuve des assassinats des manifestants se profilait à l’horizon. Boubacar n’était plus sous le feu des projecteurs politiques.
Après plusieurs tentatives de demande de transfert à Conakry qui sont restés sans suite pour Boubacar grenade, le directeur des services pénitentiaires de Guinée qui qualifie le jeune Boubacar comme prisonnier personnel du ministre de la Justice, garde des Sceaux Me Cheick Sako, a ordonné à l’administration pénitentiaire de rétablir le jeune Diallo dans ses droits pour qu’il bénéficie du même traitement que ses codétenus. Pour l’heure, Boubacar est libre de tout mouvement au sein de la prison, mais privé de la visite des parents.
En attendant la reprise de la procédure à charge ou à décharge dans cette affaire, Boubacar reste toujours détenu à la prison civile de Kindia.

a

Abdoul Latif Diallo

depecheguinee

Comments

comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here