Présidence-primature : entre Alpha et Kassory le premier fossé se précise !

Depuis l’annonce ce 01 juillet 2018 de façon unilatérale d’augmenter les prix des produits pétroliers à la pompe par le gouvernement du premier ministre Kassory Fofana, le chef de l’Etat Alpha Condé a expliqué au syndicaliste Amadou Diallo de la CNTG, qu’il n’approuverait pas les démarches de son tout nouveau premier ministre, qui a dit aux syndicalistes que le prix du litre est non négociable. Les syndicalistes ont dénoncé cette augmentation qu’ils qualifient de fantaisiste et ont enclenché une grève de trois jours, puisqu’il était question de se concerter avant toute décision.

a

Si cette information est confirmée, ce sera alors un désaveu. Certains citoyens guinéens n’ont pas du tout confiance à cette hypothèse, car selon eux, Alpha Condé chercherait à sacrifier son premier ministre vu la réaction négative des citoyens en faisant croire qu’il n’a pas été associé à cette décision. Et pourtant, Kassory ne pourrait jamais prendre une telle décision sans l’accord d’Alpha Condé.

Si Alpha sacrifie déjà Kassory en moins de deux mois de prise de fonction en l’opposant aux populations, ce serait alors une manière de l’abattre politiquement puisqu’on murmure qu’il voulait se positionner comme étant le dauphin naturel de Condé en cas de renoncement pour un troisième mandat.

Par Libreopinionguinee.com

Comments

comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here