Présidence de la république: « la surcharge de trop, et le risque d’un conflit de générations… »

Palais sekhoutoureya Guinee

Se prononçant, récemment, sur les atouts et les faiblesses de l’architecture gouvernementale et ses implications,

a

le journaliste sportif et analyste, Amadou Djouldé Diallo, s’est interrogé sur la nécessité de nommer Dr Mohamed Diané, comme ministre d’Etat chargé des Affaires présidentielles et ministre de la Défense. Tout en reconnaissant la lutte menée par ce dernier pendant les années d’opposition au RPG, Djouldé estime qu’il y a lieu de faire de la place à la jeune génération de cadres à la Présidence comme Kiridi et Ibrahima Kalil Kaba. Ces extraits sont tirés de la radio Lynx FM. Lisez !

« L’autre chose que je signale, c’est une surcharge inutile. Moi, je ne vois pas pourquoi on fait de l’accumulation à tous les niveaux, alors qu’il y a des ressources humaines ailleurs. Prenez le ministre de la Défense, pourquoi il est chargé des affaires présidentielles aussi. Non seulement vous servez de contre-pouvoir au Premier ministre, mais aussi vous êtes sans le dire le vice-président de la République. Vous êtes sans le dire le président. Quand vous gérez la présidence, vous allez gérer la défense pourquoi ? Alors qu’il y a des jeunes cadres, comme Kiridi et Ibrahim Kalil Kaba qui sont-là.

Dr Mohamed Diané, c’est l’homme de confiance d’Alpha quand celui-ci était opposant. Il est resté fidèle, c’était le symbole qui a fait la prison, qui était dans les journaux, que je lisais toutes les semaines dans L’Indépendant. C’est par lui qu’on savait que le RPG vivait ici. Naturellement, il y avait d’autres anonymes qui souffraient, qui subissaient le martyre de l’administration Conté. Militant du RPG, c’est effectif que c’est Dr Diané qui a symbolisé la lutte en l’absence du Pr Alpha Condé avec Fatou Bangoura. Diané, confident, symbole du RPG au près du chef de l’Etat, ça c’est un fait. Maintenant qu’ils sont arrivés aux affaires, il y a d’autres courants qui traversent le RPG. Ibrahima Kalil Kaba, c’est l’éminence grise d’Alpha président. Il faudrait laisser cette démarche-là évoluer. Il faut laisser Ibrahima Kalil Kaba continuer à gérer, à être dans le secret du président. Que le ministre Diané s’occupe de la défense. Mais, s’il y a surcharge à ce niveau-là, il y a un conflit de générations et après un conflit d’intérêts. Tout ça autour du président. Finalement, les différents clans qui se constituent autour du président de la République, se battent. Et ils scient eux-mêmes la branche sur laquelle ils sont assis.

Donc, il faut soulager le président. Kassory mène le dialogue social, et il peut y parvenir parce qu’il est de ce vivier-là. Pour Tibou, c’est la même chose ; conseiller personnel du chef de l’Etat, ministre d’Etat. Il a donné la preuve de ses capacités managériales, de ses capacités de médiateur, de négociateur. Je pense que le fait qu’il soit près du chef de l’Etat, ça suffit.

Propos recueillis par

Mamadou Alpha Baldé

Source : objectif224.com

Comments

comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here