Première réaction de Mouctar Diallo après sa nomination au poste de ministre de la jeunesse et de l’emploi jeune

Mouctar Diallo, ministre de la jeunesse et de l’emploi jeune
Mouctar Diallo, ministre de la jeunesse et de l’emploi jeune

Mouctar Diallo, ministre de la jeunesse.
Dans un décret rendu public le samedi 26 mai 2018, le président de la république a nommé les membres du gouvernement dirigé par Dr Ibrahima kassory Fofana. Un gouvernement de 33 membres dont quatre femmes, avec l’entrée de deux opposants notamment Mouctar Diallo. Dans une interview exclusive accordée à notre rédaction, le ministre de la jeunesse dit tout sur sa nouvelle fonction, les enjeux de son département et ses priorités envue de répondre aux attentes de la jeunesse guinéenne. Lisez!

-Mouctar Diallo: « Nous avons un sentiment de responsabilité de la situation, des enjeux, des défis qui nous attendent. Les Nouvelles Forces Démocratiques remercient le président de la république, le professeur Alpha Condé et son premier ministre Mr Kassory Fofana pour la confiance placé en nous pour faire partir de l’équipe gouvernementale, dans le but de faire avancer la guinée. Nous avons été nommés au ministère de la jeunesse, nous sommes conscients que c’est secteur est important, car il concerne les 2/3 de la population guinéenne, avec de multiples défis. La problématique de la jeunesse est entière. Qui parle de jeunesse en guinée parle de formation, de déficit de qualification, de chômage endémique. Donc, nous allons nous mobiliser pour une synergie nous permettant d’outiller les jeunes, les transformer en solutions pour qu’ils se prennent eux- même en charge. Nous avons déjà une expérience en la matière. Nous avons déjà un parcours qui nous permet d’intégrer les différents paramètres. Nous sommes le fruit d’un mouvement de jeunesse. Nous étions des acteurs de la société civile. Nous avons commencé par des associations de jeunesse. Donc, c’st un terrain que nous connaissons. Et nous sommes sûr avec le soutien du gouvernement, nous travaillerons avec l’ensemble des acteurs du secteur pour trouver des vraies solutions aux problèmes de la jeunesse guinéenne ».

« Ce que je pourrai vous dire, nous savons que les jeunes guinéens sont confrontés à d’énormes difficultés qui amènent beaucoup d’entre eux à penser que le chemin de la réussite, c’est l’exile. Donc nous, nous sommes nommés à ce département, c’est pour contribuer avec le soutien du gouvernement et d’autres acteurs à trouver des solutions aux problèmes réels de la jeunesse guinéenne… »

Lire la vidéo ci-dessous

Par libreopinionguinee.com

0 Partages

Comments

comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here