Passation de service au Ministère de l’Enseignement supérieur et de la recherche scientifique. Bailo Teliwel Diallo part satisfait, Abdoulaye Yéro Baldé s’installe confiant

0
449
Partager

C’est par des applaudissements nourris que les participants, venus nombreux prendre part à cette cérémonie de passation de service, ont accueilli l’ancien chef du département de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique Bailo Teliwel Diallo. Un Ministère qu’il a su gérer trois ans trois mois jour pour jour avec sérénité, abnégation et détermination. L’humilité de l’homme et son savoir-faire ont valu des témoignages tant du côté du Secrétaire Général du Gouvernement, Sékou Kissi Camara, que par son successeur Abdoulaye Yéro Baldé.

Une occasion mise à profit pour apprécier les efforts fournis par l’homme en si peu de temps en ayant atteint plusieurs objectifs dans le cadre des réformes dans le secteur de l’enseignement dont:

– La Gouvernance au sein des institutions d’Enseignement supérieur;

– Le Programme « un étudiant une tablette »;

– L’orientation des bacheliers par la plate-forme djoliba pour ne citer que ceux-là.

Face à tout ceci, le Secrétaire Général du Gouvernement, dans un langage franc, a au nom du Chef de l’Etat félicité le Ministre sortant.

Ce Ministère est désormais à la charge d’Abdoulaye Yéro Baldé. Qui, dans son allocution, a dit prendre à cœur les chantiers entamés par son prédécesseur, afin d’offrir une éducation de qualité aux générations futures pour doter le pays de ressources humaines compétentes. Une question qui tient également à cœur au Chef de l’Etat. Abdoulaye yéro Baldé dira que cette tâche ne peut être réalisée sans ses nouveaux collaborateurs.
En cédant son fauteuil à son successeur, Bailo Telliwel Diallo a, par ailleurs, remercié les uns et les autres pour leur franche collaboration. Il a également renouvelé toute sa gratitude au Chef de l’Etat pour la confiance placée en sa modeste personne.
La cérémonie a connu la présence de plusieurs représentants du Gouvernement et des élus du peuple.

A 50 ans, économiste, haut responsable d’institutions et du secteur privé, qui a déjà occupé de hautes fonctions au sein d’institutions guinéennes et internationales, et d’entreprises du secteur privé, monsieur Abdoulaye Yéro Baldé, ancien vice-gouverneur de la banque centrale (BCRG), réputé proche du chef de l’Etat, va se charger de matérialiser le changement au niveau de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique.

La Cellule de Communication du Gouvernement

Comments

commenter ici

Laisser un commentaire